quelle cuve ballon eau chaude choisir

La cuve d'un chauffe-eau


Le rôle essentiel de la cuve d'un chauffe-eau est d'être un réservoir de stockage d'eau, et en ce sens, d'être constamment rempli. Les matériaux de fabrication de la cuve sont notamment l'acier, le cuivre, le plastique et le composite.

Contenant de l'eau, la cuve est souvent protégée de la corrosion par de l'émail, cuit au four, ou par un revêtement minéral. En outre, le poids d'une cuve remplie d'eau n'étant pas négligeable, son installation réclame un soin particulier surtout en pose murale ou mural sur trépied.

 

Quelle cuve choisir ?

La cuve en soit peut être constituée à partir de cuivre, qui est particulièrement résistant à la corrosion mais qui est un conducteur thermique, d'acier, d'inox, ou de plastique. Les cuves en acier sont généralement recouvertes d'émail (barbotine) principalement composé de silice. Outre l'émail, la cuve peut être recouverte de zinc et de résine alimentaire, ou de matériaux thermoplastiques (rilsan).

Les cuves de petites capacités peuvent être constituées de plastique. Les cuves en plastique résistant moins à la pression, elles sont en effet réservées pour des chauffe-eau de faibles volumes.

La cuve en composite est constituée de matériaux de synthèse renforcés par des fibres de verre. Elle résiste à la température et à la corrosion aussi efficacement que la cuve en acier mais présente l'avantage d'être particulièrement légère.

La cuve est généralement de forme cylindrique ou curviligne avec deux flans bombés de part et d'autre en forme de calotte. L'un de ces fonds (inférieur dans le cas d'une cuve verticale), est doté d'une embase sur laquelle se trouve la résistance ainsi que le thermostat. Deux tuyaux percent la cuve, l'un court qui permet l'arrivée d'eau froide, l'un long qui permet le départ d'eau chaude et dont le point de puisage se trouve toujours dans la partie supérieure du réservoir.

La cuve contient de l'eau chaude mais est toujours placée dans un environnement plus froid. De la sorte, la cuve perd en permanence des calories dans l'ambiance, ce qui représente une perte d'énergie et une perte financière considérables. Pour limiter ce transfert thermique, la cuve est équipée d'un calorifugeage, en générale de la mousse polyuréthane très isolante, qui est injectée entre la cuve et la jaquette du chauffe-eau.

Une cuve peut être installée verticalement, horizontalement ou au sol. Attention, un chauffe-eau doit être expressément installé dans la position pour laquelle il a été prévu. Certains chauffe-eau peuvent être indifféremment installés verticalement ou horizontalement, mais ils ont été conçus pour. Une cuve d'une capacité inférieure à 100L ne nécessite qu'une seule patte d'accrochage au mur, tandis que les cuves plus importantes (jusqu'à 200L) en nécessitent deux. Les chauffe-eau supérieurs à 200L ne peuvent pas être installés en position murale. Cette variété de tailles et d'installations permet d'adapter assez facilement un chauffe-eau électrique à des contraintes d'environnement ou d'espace.

 

Chauffe-eau vertical ou horizontal ?

Même si les deux modèles existent, en cas d'hésitation, si l'emplacement le permet, il faut toujours privilégier l'installation d'une cuve verticale.

En effet, un chauffe-eau électrique à l'horizontal, de par sa géométrie, est bien moins performant qu'un modèle vertical : le phénomène de stratification de l'eau chaude, c'est-à-dire de formation de deux couches distinctes selon la température de l'eau, est bien moins importante/haute et sur des surfaces d'échange plus étendue (allongées). Les mélanges sont plus importants avec les turbulences d'entrée d'eau, entraînant une eau moins chaude lors des soutirages à comparer à un modèle vertical.

Pour cette raison, il faut choisir une cuve horizontale qu'à la seule condition de faire face à des contraintes d'espace et d'installation rendant impossible la pose d'une cuve verticale.

 

Comment installer la cuve ?

Avant toute installation, il faut garder à l'esprit que le poids d'une cuve pleine est particulièrement important. Pour cette raison, il est essentiel de s'assurer de la qualité de l'installation.

Pour une installation au sol (chauffe-eau sur socle), le sol doit être plat pour que le chauffe-eau ne soit pas en déséquilibre, et pouvoir supporter la charge de la cuve pleine. Les mêmes vérifications sont à réaliser dans le cas d'un chauffe-eau au sol mais placé sur un trépied (uniquement pour des capacités jusqu'à 200L), en veillant de plus à ce que le trépied soit adapté à la cuve au niveau des dimensions et de la solidité. En cas installation sur un trépied, le chauffe-eau doit être aussi fixé au mur par 2 points d'ancrage pour éviter qu'il ne bascule.

En cas d'installation murale, il est indispensable de vérifier la solidité du mur. On retient généralement que le mur ou la paroi doit être capable de porter trois fois le poids de la cuve pleine. Par ailleurs, au moment de la fixation de la cuve, il faut s'assurer de disposer des fixations adaptées à la nature du mur. Les risques d'une mauvaise installation de la cuve sur un mur trop faible ou avec des fixations inadaptées peuvent entraîner la chute de la cuve, son éclatement ou l'affaiblissement/effondrement général du mur, voire pire ! Un tel accident d'installation peut donc se révéler très coûteux et dangereux.

Lors de l'installation de la cuve, pensez à laisser un espacement de 50 cm en dessous de la cuve afin de garantir la facilité d'accès aux composants électriques de l'appareil. De plus, l'entretien de l'appareil s'en trouvera facilité, notamment s'il est nécessaire de remplacer une pièce telle que le thermostat ou la résistance, ou si une vidange est exigée.

Lors de l'installation d'un modèle horizontal, que ce soit avec les tuyauteries d'eau sur le côté ou en dessous du chauffe-eau, il faut toujours s'assurer en se reportant au manuel d'installation que la résistance, de forme plongeante, est bien orientée vers le bas de l'appareil, afin de chauffer l'eau froide qui se trouve en profondeur. Suivants les contraintes de l'emplacement où doit être posé le chauffe-eau, il faut retourner la cuve en repositionnant les fixations de la cuve si cela est possible. Pour les modèles verticaux, cette contrainte n'existe pas.

 

Où installer la cuve ?

Il est recommandé d'installer le chauffe-eau au sein d'une zone chauffée, sans que cette zone soit forcément ventilé (le ballon peut être installé dans un placard). En effet, des transferts thermiques entre l'eau chaude du ballon (65°C) et une ambiance plus ou moins froide entrainent inévitablement des pertes de chaleur de la cuve qui influent sur la consommation d'énergie du chauffe-eau. Installer le ballon d'eau chaude au sein d'une zone chauffée, ainsi qu'au plus près des points de puisage, permet ainsi de réelles économies.

De plus pour les chauffe-eau électriques, il est mentionné sur leur plaque signalétique (voir dans la documentation technique) un indice de protection IPxy (IP comme Indice de Protection suivi de 2 chiffres) qui indique le degré de protection de l'appareil contre les agressions extérieures : les objets, l'eau, la poussière. Ainsi, avant toute installation dans une zone humide (salle de bain, salle d'eau, …), il faut vérifier que l'appareil est protégé. En effet, le chauffe-eau électrique, comme tout appareil électrique, constitue une source de danger dès lors que ses conducteurs électriques peuvent entrer en contact avec l'eau.

 

IPxy
X
Degré de protection contre la pénétration des objets ou poussières
Y
Degré de protection contre la pénétration des liquides (eau)
0 Aucune protection 0 Aucune protection
1 Une sphère de diamètre supérieur ou égal à 50mm : un contact involontaire avec le dos de la main est impossible 1 Les gouttes d'eau tombant à la verticale
2 Une sphère de diamètre supérieur ou égal à 12mm : un contact avec le doigt est impossible 2 Les gouttes d'eau tombant avec un angle maximal de 15° par rapport à la vertical
3 Un fil de diamètre supérieur ou égal à 2,5mm : un contact avec un outil de type tournevis est impossible 3 Une pluie faisant un angle de 60° maximal par rapport à la verticale
4 Un fil de diamètre supérieur ou égal à 1mm 4 Un arrosage dans toutes les directions
5 La poussière fine (talc) : pas de trace visible 5 L'eau projetée par une lance de 6,3mm à une pression de 0,3 bar
6 La poussière fine (talc) : il n'y a aucune trace, même microscopique 6 L'eau projetée par une lance de 12,5mm à une pression de 1 bar
  7 Immersion totale à 1m
8 Matériel submersible

 

En général, les chauffe-eau électriques sont IP25 ou IP24. Pour qu'il soit possible d'installer le chauffe-eau électrique dans la salle de bain, le chauffe-eau électrique doit avoir un degré de protection différent selon le volume dans lequel il se trouve. On distingue 4 volumes, allant de 0 à 3. Le volume au sein de la baignoire correspond au volume 0. A une telle proximité des jets d'eau, le chauffe-eau électrique doit alors être étanche à l'immersion, c'est-à-dire avec un degré de protection IPx7.

 

Volumes Volume 0 Volume 1 Volume 2 Volume 3
Indice de Protection IP IPx7 IPx4 IPx4 IPx1
Chauffe-eau 230V (1) à accumulation interdit type horizontal admis (2) en étant installé le plus haut possible admis (2) autorisé
instantané interdit autorisé (2)
dérogation : peut être alimenté directement par un câble, sans interposition d'une boite de connexion
autorisé
(1) doit être protégé par un dispositif différentiel au plus égal à 30mA
(2) si les dimensions de la salle d'eau ne permettent pas de le placer dans le volume3 ou hors volume

 

emplacement chauffe-eau électrique salle de bains norme électrique nfc-15-100

 

 

Nos Prix

La garantie des plus grandes marques au meilleur prix !

Nos Garanties

Prestation haut de gamme avec des matériaux et produits de qualité

Notre Equipe

Installation réalisée sans sous-traitance par nos techniciens

entreprise rge

Compétences

Expertise et conseils multi-énergies sans aucun parti pris

Nos Délais

Intervention et délais garantis - Chaudière installée dans la journée

Notre SAV

Maintenance assurée avec extension de garantie offerte

Avec elyotherm, économisez l'énergie, pas la Qualité !
quote left 11-02-2011
Merci encore de votre diligence pour le problème gaz de notre ancienne maison.
[ commentaire de Bruno JUTTET le 11-02-2011 | travaux : Travaux de raccordement gaz ]
quote right 11-02-2011

quote left 12-03-2012
Bonjour et merci de la réactivité d'intervention !
[ commentaire de Dominique HURBIN le 12-03-2012 | travaux : Installation chaudière gaz Viessmann ]
quote right 12-03-2012

quote left 17-10-2016
Très satisfait !
[ commentaire de GAHERI le 17-10-2016 | travaux : Pose vanne thermostatique Danfoss électronique ]
quote right 17-10-2016

quote left 11-07-2010
Nous vous remercions pour vos précisions fort utiles... Nous sommes satisfait de l'installation et de vos services ...
[ commentaire de Eric MAISONNEUVE le 11-07-2010 | travaux : Installation chaudière gaz Frisquet ]
quote right 11-07-2010

quote left 01-08-2011
Avec tous nos remerciements pour l’exécution du travail demandé et de votre gentillesse.
[ commentaire de Maxime NOUCHY le 01-08-2011 | travaux : Désembouage ]
quote right 01-08-2011

quote left 17-11-2015
Je vous adresse ce message afin de vous remercier pour l'ensemble de la prestation qui a été très professionnelle.
[ commentaire de Dessaigne le 17-11-2015 | travaux : Installation chauffage central radiateurs Acova ]
quote right 17-11-2015

quote left 23-08-2013
Bonjour et encore merci à votre équipe pour le travail effectué.
[ commentaire de Olivier MARTEL le 23-08-2013 | travaux : Installation chaudière condensation avec 3 circuits chauffage ]
quote right 23-08-2013

quote left 23-11-2015
Bon contact, très satisfait !
[ commentaire de Gérard BORONAD le 23-11-2015 | travaux : Chaudière fioul VIESSMANN VITOLADENS 300-C ]
quote right 23-11-2015

quote left 04-02-2016
C'est surprenant de trouver ces qualités réunies chez un chauffagiste. Merci.
[ commentaire de Famille Yuric le 04-02-2016 | travaux : Simple, rigoureux et efficace... ]
quote right 04-02-2016

quote left 18-07-2015
Très satisfait du devis et de la pose de la chaudière.
[ commentaire de Robert Deleat-Besson le 18-07-2015 | travaux : Pose VIESSMANN VITODENS 222-F 26kW ]
quote right 18-07-2015

 
la société
Artisan plombier chauffagiste, ELYOTHERM, expert RGE « toutes énergies », intervient sur Lyon, sa région et ses départements limitrophes.
 
notre adresse
  • ELYOTHERM SAS
  • 10 chemin de Crépieux
  • 69300 CALUIRE ET CUIRE
 
restez connectés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

 
contactez-nous
Appelez-nous au
04 82 53 12 47
Par mail :
contact@elyotherm.fr
Via notre formulaire
TOP