Calcul puissance chauffage chaudière déperdition maison

Comment déterminer une puissance chauffage


Grâce à notre simulateur, déterminez rapidement :

  • Si votre chaudière n'est pas surdimensionnée ?
  • Quelles sont les déperditions de votre maison ?
  • Quelle puissance choisir pour votre nouvelle chaudière ?
  • La puissance en kW nécessaires pour chauffer votre habitation ?

Ce simulateur vous propose d'obtenir simplement la puissance chauffage nécessaire pour chauffer votre habitation à une certaine température d'ambiance et les consommations associées de gaz, fioul, bois ..., vous permettant de vous orienter vers un générateur adapté ou de comparer différentes énergies.

Les calculs sont effectués sans présager d'éventuels travaux d'amélioration énergétique du bâtiment effectués depuis sa construction (ex. pose de doubles vitrages, isolation des combles, isolation thermique extérieure ITE ...) : choisir dans ce cas un coefficient « G » inférieur sans tenir compte de l'année de construction afin d'approcher vos consommations actuelles (cases 'jaune' du simulateur) en vous servant de votre facture. Votre coefficient « G » peut ainsi être nettement plus faible !

Il est enfin recommandé de ne pas se baser uniquement sur la puissance chauffage déterminée : au besoin, il faut aussi tenir compte d'une éventuelle production d'eau chaude sanitaire assurée par le générateur (ce qui nécessite alors une puissance supérieure), sachant ce que sur des chaudières de qualité, la puissance chauffage maxi pourra être ajustée à la baisse (évitant un sur-dimensionnement) sans pour autant limiter la puissance maximale attribuée à la production ECS. Ainsi si votre besoin de chauffage est de 15kW mais que la chaudière doit aussi produire l'eau chaude sanitaire, il est recommandé de choisir alors un modèle d'environ 20 à 26kW pour vous garantir un débit ECS confortable aux alentours de 18 à 20L/min.

 

Info+ Dans tous les cas, ne jamais surdimensionner un générateur de chaleur sauf en cas de besoins particuliers !

 

Sélectionnez votre département
 
Caractéristiques bâtiment / usages
Altitude bâtiment :  
Surface chauffée en m² :  
Hauteur S/Plafond :  
moyenne souhaitée :  
°C d'abaissement :  
Durée d'abaissement :  
Temps de relance :  
Isolation (coef. G) :
Age chaudière :  
Age distribution :  
Type émetteur :  
Type régulation :
Inertie bâtiment :  
Nb de personnes :  
Puissance chauffage / Consommations (*)

gaz naturel
fioul
propane
bois buches
granules de bois
electricite

(*) Puissance et consommations chauffage indicatives (prix Juin 2018 - consultez notre argus énergie) ne reflétant pas forcément votre consommation réelle (ex. usages et rendements des équipements installés différents). Consommations basées sur les DJU base 18 (T° ambiante 20°C) de la station météo de référence pour le département sélectionné, dont le climat/altitude peuvent être différents de la zone où se situe réellement le bâtiment étudié. La puissance en kW est donnée uniquement pour la partie chauffage : tenir compte au besoin d'une puissance supérieure pour la production d'eau chaude sanitaire avec le débit en L/min désiré. Cette simulation est purement estimative et n'a pas valeur contractuelle : elle doit être considérée comme une aide à la décision et non d'une préconisation. Elle ne remplace en aucun cas une étude thermique officielle réalisée par un installateur ou un bureau d'études seuls responsables du choix du matériel et de son adéquation aux besoins auxquels il est destiné.

 

 

Déperditions thermiques d'une habitation

calcul puissance chauffage chaudière déperdition maisonLes déperditions thermiques (DT) en watts (ou en kW) d'un bâtiment représentent le flux de chaleur qui se propage de l'intérieur chaud de l'enveloppe vers le milieu extérieur froid, par conduction, rayonnement et convection. Ou encore, les déperditions thermiques correspondent aux besoins en chaleur pour maintenir la température de consigne d'un local en toutes circonstances. Cette grandeur évolue en fonction de la différence de température entre les deux milieux. Le simulateur précédant vise à exprimer un niveau de déperditions maximal afin de dimensionner la puissance du système de chauffage dans les conditions extrêmes du climat de la zone climatique considérée.

Un calcul précis demande de connaître la température la plus froide de l'année et le niveau d'isolation du bâtiment ce qui réclame le relevé des caractéristiques thermiques de chaque paroi et des calculs complexes. Il existe cependant des méthodes de calculs d'évaluation rapides et cependant déjà assez précis pour donner une orientation. Mais il est conseillé de ne plus utiliser les calculs basés sur la surface au sol ou le volume des pièces chauffées. 

Les deux méthodes recommandées utilisent les coefficients G et Ubat de l'habitation. Si ces valeurs ne sont pas connues, elles seront prises de façon forfaitaire en fonction de l'année et du type de construction. Ces méthodes d'évaluation, à appliquer pour un logement ou pièce par pièce, satisfont au dimensionnement du dispositif de chauffage. La méthode du coefficient de pertes surfacique Ubat donne plus de précision à partir des surfaces déperditives et la prise en compte de la perte de chaleur par la VMC.

Pour dimensionner le système de chauffage un surfacteur de 10 à 30% est fréquemment appliqué afin qu'il soit plus réactif dans les phases de démarrage ou de relance, notamment en fonction de la technologie installée.

 

Méthode d'évaluation rapide à partir de la surface

Une idée des déperditions calorifiques d'un logement ou d'une pièce est obtenue en multipliant son volume par 40.

DT = V x 40 en watts.

V : volume en m3 du logement ou de la pièce.
40 : puissance moyenne toutes régions confondues de France.

 

Climat / Isolation Mauvaise Moyenne Bonne RT2012
Doux 40 W/m3 35 W/m3 30 W/m3 15 W/m3
Tempéré 50 W/m3 40 W/m3 35 W/m3 20 W/m3
Froid 60 W/m3 50 W/m3 40 W/m3 25 W/m3

 

Méthode d'évaluation Promotelec à partir de la surface

La méthode de calcul qui suit est valable dès que l'isolation est au moins égale au niveau d'une construction des années 1989. Il est conseillé de ne plus utiliser cette méthode trop imprécise.

Maison individuelle : DT = 2 x Surface habitable x écart de température
Immeuble collectif étage extrême : DT = 2 x Surface habitable x écart de température
Immeuble collectif étage courant : DT = 1,5 x Surface habitable x écart de température
ΔT = écart de température = T° consigne - T° base

Consigne recommandée : 19°C. T° base dépend du lieu et de l'altitude de l'habitation : exemple à Lyon, T° base = -10°C pour une altitude < 200m. Soit un écart de température : 19 - (-10) = 29°K. Ce ΔT correspond donc à l'écart de température entre la température de consigne à maintenir à l'intérieur du logement en toute circonstance (18 ou 19° Celsius) et la température extérieure moyennée la plus froide en hiver appelée température de base du lieu d'habitation. Chaque mur mitoyen peut donner lieu à une réduction de 10% des déperditions théoriques. Meilleur isolation en maison mitoyenne et en étages extrêmes

 

Carte france température de base extrême de référence

 

Méthode de calcul par le coefficient G

Cette règle de calcul utilise G le coefficient global de déperdition volumique du bâtiment, le volume de chaque pièce, et l'écart avec la température de base. Si le coefficient G exprimé en Watt/(m3.°C) du logement étudié n'est pas connu, on peut se référer à une liste de valeur forfaitaire à partir de la connaissance de la période ou du type de construction.

DT = G x V x ΔT = G x V x (T° consigne - T° base)

V : Volume habitable en mètres cubes
G : Valeurs moyennes observées :

Isolation norme RT 2012 : G = 0,22 à 0,35
Isolation norme RT 2005 électricité : G = 0,58
Maison RT 2005 = 0,8
Isolation norme RT 2005 gaz : G = 0,92
BBC rénovation 2009 : G = 0,47
Isolation norme RT 2005 : G = 0,65
Isolation norme RT 2000 : G = 0,8
HPE rénovation 2009 : G = 0,87
Maison RT 2000 : G = 0,9
Construction après 1980 : G = 0,90
Maison 1990 : G = 1,1
Construction ancienne isolée : G = 1,1 à 1,4
Maison années 80 : G = 1,1
Immeuble années 80 : G = 1,3
Maison ancienne mur épais pas isolée : G = 1,4 à 1,6
Bâtiments années 1960 : G = 1,6
Bâtiments années 1950 : G = 1,8
Construction très mal isolée : G = 1,6 à 2
Véranda : 2,5 à 3

 

Méthode de calcul par le coefficient Ubat

Cette méthode propose une approche basée sur les calculs réglementaires (Th-U) du DPE et de la réglementation thermique. Elle prend en compte le coefficient Ubat, la surface des parois déperditives de la zone étudiée, le type de ventilation et la température de base. Ubat est un indicateur de performance thermique global d'un bâtiment qui exprime en W/(m2.°K) le coefficient de conduction des surfaces déperditives et ponts thermiques des pièces chauffés d'un bâtiment (parois et baies vitrées). A défaut de connaître le Ubat du logement étudié, on peut là encore retenir dans une liste une valeur moyenne de Ubat obtenue à partir d'observations sur le terrain (DPE et construction).

DT = Dp x (19°C – Tbase)

avec Dp = (Ubat x Sdép) + (R x Vh) coefficient de déperditions du bâtiment en W/K.

Ubat : Valeur moyenne des déperditions surfaciques des parois en W/m².K du bâtiment

- Maison passive : 0,15
- Logement RT 2012 : 0,33 à 0,35
- Maison BBC-Effinergie 2010 à 2012 0,36
- Excellente isolation sans ponts thermique : 0,4
- Logement collectif BBC 2010 à 2012 zones H1 H2 : 0,48
- Logement collectif BBC 2010 à 2012 zone H3 : 0,60
- Maison à isolation type RT2005 : 0,75
- Maison type RT2000 : 0,8
- Maison construite entre 1990 et 2000 : 0,95
- Maison construite entre 1983 et 1989 : 1,15
- Maison construite entre 1974 et 1982 : 1,4
- Maison simple vitrage, murs et combles non isolés : 1,8

Sdép : Surfaces totale des parois déperditives en m² de la zone étudiée
Vh : Volume habitable en m3
R : Coefficient de pertes de la ventilation

- VMC auto-réglable : R = 0,2
- VMC hygroréglable A : R = 0,14
- VMC hygroréglable B : R = 0,12

 

Méthode de calcul à partir de sa consommation et des DJU de sa localité

Les Degré Jour Unifié (DJU) nous permettent aussi de déterminer un besoin de puissance maximale à partir de sa consommation de combustible à l'aide de la formule suivante :

DT = (C x ΔT x η x PCI) / (24 x DJU x i)

C : votre consommation en kWh
DJU : voir tableau ci-dessous pour déterminer ceux de votre localité
ΔT = T°consigne - T°extérieure de référence/base
i : intermittence (prend en compte les réduits de chauffage)

par exemple : si réduit de nuit entre 22h et 6h (soit 8h) de -2°C (17°C au lieu de 19°C)
i = (DJU x 24h - 8h x 2°C x Nb jours de chauffe par an) / (DJU x 24h)
i = (2500 x 24 - 8 x 2 x 232) / (2500 x 24) = 0,94

η : rendement global de la production sur l'année (génération, distribution, émission, régulation)

électrique (effet joule) : 1
pompe à chaleur : 2 à 4
chaudières à bois (bûches) : 0,75
chaudières à bois (granulés) : 0,9
fioul (haut rendement) : 0,8
propane (haut rendement) : 0,9
propane (condensation) : 1,1
gaz naturel (haut rendement) : 0,9
gaz naturel (condensation) : 1,1

PCI : Pouvoir Calorifique Inférieur (pouvoir de combustion inférieur du combustible (kWh/kg ou kWh/litre)

Pour le fioul ou le bois, la formule tiens compte du PCI pour utiliser directement une consommation en litre ou kg de combustible dans la formule. Dans le cas du gaz, il faut prendre PCI=0,9 pour tenir compte d'une consommation en kWh PCS indiquée sur la facture.

PCI gaz = 0,9
PCI fioul = 10 000 kWh/m3
PCI propane = 12 780 kWh/t
PCI bois bûches = 4 080 kWh/t
PCI granulé bois = 4 900 kWh/t

 

Exemple : maison de 1985 de 150m² - hauteur sous plafond moyenne 3,00m - isolation d'origine - chauffée au gaz avec une chaudière condensation - consommation facturée 28.000kWh - située à Lyon (T° de référence -10°C) - température d'ambiance souhaité 20°C - intermittence de 8h la nuit avec une consigne de 18°C - DJU moyen = 2282

Intermittence i = (2282 x 24 - 8 x 2 x 232) / (2282 x 24) = 0.93
Besoin thermique DT = (28000 x 30 x 1.1 x 0.9) / (24 x 2282 x 0.93) soit 16kW de puissance chauffage maxi nécessaire

Si la maison est plutôt chauffée au fioul avec une chaudière haut rendement (i.e. de type basse température) avec une consommation de 2.500 litres de fioul (2.5m3), le résultat serait alors :

Besoin thermique DT = (2.5 x 30 x 0.8 x 10000) / (24 x 2282 x 0.93) soit 12kW de puissance chauffage maxi nécessaire

 

Tables des DJU (Degré Jour Unifié) pour la période 2005/2014 pour l'ensemble des départements en France.
DJU fournis gratuitement. Merci d'indiquer la source et de faire un lien vers cette page si vous publiez nos données.

Départements Stations
Météo
Régions Altitude DJU
moyen
DJU
2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
01 Ain Ambérieu Rhône-Alpes 250 2 601 2 884 2 617 2 634 2 674 2 641 2 961 1 826 2 672 2 863 2 237
02 Aisne Saint-Quentin Roupy Picardie 98 2 769 2 871 2 827 2 657 2 867 2 885 3 296 1 885 2 854 3 089 2 454
03 Allier Vichy Charmeil Auvergne 249 2 648 2 883 2 629 2 676 2 769 2 731 3 052 1 787 2 745 2 904 2 299
04 Alpes de Haute-Provence Selonnet-Village PACA 1061 3 799     2 966 3 339 4 198 4 209 3 756 4 144 4 069 3 710
04 Alpes de Haute-Provence Château Arnoux Saint-Auban PACA 458 2 220 2 508 2 239 2 158 2 301 2 228 2 629 1 516 2 261 2 362 1 996
05 Hautes-Alpes Briançon PACA 1324 3 001         2 787 3 239 2 970 3 451 2 557  
05 Hautes-Alpes Embrun PACA 871 2 835 3 168 2 798 2 774 2 981 2 803 3 360 1 914 2 842 3 039 2 668
05 Hautes-Alpes Orcières Les Marches PACA 1440 4 061       3 518 3 992 4 333 3 823 4 231 4 475 4 054
06 Alpes-Maritimes Cannes Mandelieu PACA 2 1 481 1 735 1 443 1 383 1 512 1 514 1 776 1 039 1 530 1 606 1 267
07 Ardèche Aubenas Rhône-Alpes 311 2 080 2 351 2 142 2 002 2 012 2 094 2 476 1 438 2 133 2 331 1 824
08 Ardennes Charleville Mezieres Champagne 147 3 039 3 202 3 045 2 937 3 208 3 202 3 522 2 099 3 140 3 265 2 765
09 Ariège Saint Girons Antichan Champagne 414 2 338 2 593 2 233 2 412 2 423 2 347 2 672 1 591 2 496 2 496 2 116
10 Aube Troyes Barberey Champagne 112 2 716 2 866 2 700 2 647 2 842 2 811 3 201 1 880 2 837 2 949 2 426
11 Aude Carcassonne Salvaza Languedoc 128 1 890 2 164 1 804 1 861 1 905 1 911 2 234 1 288 1 955 2 131 1 646
12 Aveyron Millau Midi-Pyrénées 712 2 725 3 016 2 634 2 771 2 882 2 733 3 154 1 792 2 771 3 019 2 481
13 Bouches du Rhône Marseille Marignane PACA 9 1 568 1 835 1 487 1 528 1 572 1 583 1 864 1 100 1 673 1 777 1 261
14 Calvados Caen Carpiquet Basse-Normandie 67 2 532 2 609 2 534 2 497 2 628 2 648 3 012 1 631 2 675 2 792 2 294
15 Cantal Aurillac Village Auvergne 707 2 942 3 203 2 820 2 984 3 087 2 993 3 367 1 916 3 093 3 256 2 696
16 Charente Cognac Châteaubernard Poitou-Charente 30 2 024 2 201 2 035 1 941 2 138 2 063 2 397 1 339 2 167 2 189 1 771
17 Charente Maritime La Rochelle Le Bout Blanc Poitou-Charente 1 1 932 2 057 1 963 1 858 2 020 1 972 2 300 1 628 1 987   1 600
18 Cher Avord Centre 175 2 536 2 746 2 585 2 513 2 719 2 601 2 967 1 664 2 578 2 772 2 219
19 Corrèze Brive La Roche Limousin 112 2 306 2 576 2 254 2 288 2 416 2 344 2 668 1 555 2 433 2 524 2 004
20 Corse Ajaccio Campo dell'Oro Corse 5 1 395 1 700 1 405 1 405 1 424 1 413 1 529 939 1 453 1 454 1 227
20 Corse Bonifacio Cap Pertusato Corse 107 1 123 1 371 1 085 1 101 1 198 1 130 1 310 741 1 154 1 209 935
20 Corse Bastia Poretta Corse 10 1 369 1 657 1 409 1 348 1 409 1 380 1 553 943 1 418 1 434 1 136
20 Corse Calvi Sainte Catherine Corse 57 1 353 1 628 1 346 1 299 1 373 1 365 1 537 970 1 414 1 421 1 178
21 Côte d'Or Dijon Longvic Bourgogne 219 2 769 2 887 2 798 2 633 2 835 2 763 3 101 2 510 2 757 3 011 2 398
22 Côtes d'Armor Perros Guirrec Ploumana'ch Bretagne 55 2 094 2 110 2 124 2 059 2 206 2 214 2 473 1 264 2 244 2 317 1 925
23 Creuse Guéret Grancher Limousin 365 2 752 2 890 2 663 2 696 2 856 2 700 3 169 2 292      
24 Dordogne Bergerac Roumaniere Aquitaine 49 2 200 2 393 2 147 2 177 2 283 2 249 2 562 1 472 2 352 2 403 1 966
25 Doubs Besançon Thise Franche-Comté 307 2 717 2 957 2 760 2 685 2 835 2 752 3 113 1 899 2 767 3 037 2 360
26 Drôme Montélimar Ancone Rhône-Alpes 73 1 983 2 242 2 026 1 963 2 065 1 970 2 308 1 386 2 010 2 196 1 666
27 Eure Evreux Fauville Haute-Normandie 65 2 683 2 774 2 725 2 560 2 794 2 791 3 131 1 759 2 872 2 978 2 446
28 Eure-et-Loir Chartres Champhol Centre 155 2 618 2 714 2 650 2 513 2 751 2 768 3 095 1 764 2 712 2 859 2 357
29 Finistère Brest Guipavas Bretagne 94 2 318 2 385 2 320 2 281 2 471 2 433 2 747 1 484 2 426 2 489 2 145
30 Gard Mont Aigoulal Languedoc 1567 4 413 4 752 4 321 4 482 4 676 4 447 5 024 2 739 4 533 4 769 4 389
30 Gard Nimes Courbessac Languedoc 59 1 678 1 913 1 661 1 598 1 768 1 695 2 032 1 154 1 702 1 867 1 390
31 Haute-Garonne Toulouse Blagnac Midi-Pyrénées 151 1 955 2 241 1 887 2 024 2 020 1 965 2 272 1 304 2 026 2 139 1 669
32 Gers Auch Lamothe Midi-Pyrénées 122 2 147 2 428 2 125 2 246 2 257 2 170 2 452 1 426 2 243 2 259 1 862
33 Gironde Bordeaux Mérignac Aquitaine 47 1 897 2 106 1 892 1 918 1 965 1 904 2 241 1 264 2 016 2 062 1 603
33 Gironde Lège Cap Ferret Aquitaine 9 1 641 1 902 1 645 1 691 1 705 1 661 1 901 1 069 1 736 1 765 1 336
34 Hérault Montpellier Fréjorgues Languedoc 2 1 608 1 890 1 608 1 561 1 669 1 607 1 922 1 099 1 658 1 759 1 302
34 Hérault Sète Languedoc 80 1 442 1 725 1 411 1 377 1 487 1 461 1 775 967 1 461 1 609 1 150
35 Ille-et-Vilaine Rennes Saint Jacques Bretagne 36 2 384 2 404 2 301 2 285 2 456 2 461 2 759 2 095 2 447 2 519 2 117
36 Indre Châteauroux Déols Centre 158 2 481 2 603 2 442 2 409 2 543 2 532 2 979 1 676 2 656 2 743 2 226
37 Indre-et-Loire Tours Saint Symphorien Centre 108 2 374 2 534 2 427 2 347 2 506 2 464 2 802 1 536 2 461 2 572 2 093
38 Isère Grenoble Saint Geoirs Rhône-Alpes 384 2 786 3 115 2 755 2 756 2 865 2 816 3 208 1 944 2 879 3 044 2 481
38 Isère Saint-Martin-d'Hères Rhône-Alpes 232 2 256         2 331 2 260 2 088 2 302 2 520 2 033
39 Jura Dole Tavaux Franche-Comté 212 2 649 2 883 2 710 2 657 2 803 2 647 3 006 1 884 2 675 2 908 2 320
40 Landes Dax Seyresse Aquitaine 31 1 802 2 004 1 721 1 915 1 877 1 775 2 069 1 233 1 893 1 992 1 539
40 Landes Mont de Marsan Aquitaine 59 2 053 2 307 2 022 2 129 2 162 2 048 2 396 1 404 2 173 2 115 1 776
41 Loir-et-Cher Romorantin Pruniers Centre 83 2 619 2 718 2 603 2 589 2 796 2 749 3 059 1 749 2 743 2 856 2 326
42 Loire Saint Etienne Bouthéon Rhône-Alpes 400 2 594 2 831 2 548 2 607 2 731 2 640 3 014 1 744 2 686 2 865 2 276
43 Haute-Loire Le Puy Loudes Auvergne 833 3 374 3 767 3 321 3 439 3 517 3 427 3 850 2 220 3 474 3 626 3 098
44 Loire-Atlantique Nantes Bouguenais Pays-de-la-Loire 26 2 211 2 321 2 273 2 176 2 329 2 316 2 625 1 418 2 315 2 393 1 947
45 Loiret Orleans-Bricy Centre 125 2 600 2 758 2 588 2 520 2 745 2 705 3 076 1 809 2 700 2 813 2 288
46 Lot Gourdon Midi-Pyrénées 260 2 276 2 514 2 203 2 275 2 361 2 292 2 669 1 472 2 396 2 533 2 044
47 Lot-et-Garonne Agen La Garenne Aquitaine 58 2 052 2 269 2 010 2 124 2 054 2 077 2 431 1 375 2 176 2 230 1 772
48 Lozère Mende Chabrits Languedoc 932 3 147         3 264 3 733 2 101 3 323 3 443 3 019
49 Maine-et-Loire Angers Beaucouzé Pays-de-la-Loire 50 2 268 2 400 2 304 2 216 2 399 2 382 2 663 1 453 2 375 2 479 2 010
50 Manche Cherbourg Maupertus Normandie 135 2 538 2 614 2 523 2 434 2 631 2 633 2 966 1 705 2 724 2 834 2 319
51 Marne Reims Champagne Champagne 95 2 749 2 857 2 714 2 624 2 752 2 750 3 247 1 880 2 861 3 055  
52 Haute-Marne Langres Champagne 466 3 017 3 206 3 070 2 947 3 189 3 103 3 498 2 020 3 138 3 326 2 669
52 Haute-Marne Saint Dizier Robinson Champagne 139 2 620 2 731 2 643 2 588 2 746 2 699 3 049 1 781 2 769 2 887 2 307
53 Mayenne Laval Entrammes Pays-de-la-Loire 100 2 544 2 527 2 442 2 351 2 563 2 554 2 826        
54 Meurthe-et-Moselle Nancy Essey Lorraine 212 2 813 2 964 2 831 2 750 2 958 2 912 3 253 1 988 2 908 3 079 2 483
55 Meuse Bar le Duc Lorraine 313 3 008                    
56 Morbihan Lorient Lann Bihoué Bretagne 45 2 252 2 320 2 231 2 156 2 401 2 384 2 699 1 461 2 373 2 403 2 092
57 Moselle Metz Frescaty Lorraine 192 2 770 2 896 2 806 2 655 2 887 2 867 3 238 1 916 2 870 3 083 2 484
58 Nièvre Nevers Marzy Bourgogne 175 2 680 2 884 2 674 2 676 2 834 2 803 3 122 1 771 2 775 2 885 2 377
59 Nord Lille Lesquin Nord 47 2 613 2 651 2 623 2 469 2 680 2 712 3 158 1 789 2 775 2 970 2 302
60 Oise Beauvais Tille Picardie 89 2 779 2 867 2 792 2 686 2 910 2 889 3 282 1 846 2 917 3 074 2 525
60 Oise Creil Picardie 88 2 662 2 705 2 666 2 553 2 780 2 798 3 143 1 786 2 825 2 981 2 386
61 Orne Alençon Valframbert Basse-Normandie 143 2 703 2 722 2 651 2 547 2 763 2 781 3 108 2 406 2 783 2 881 2 388
62 Pas-de-Calais Boulogne sur Mer Nord 73 2 501 2 548 2 498 2 389 2 513 2 594 3 016 1 595 2 742 2 908 2 203
63 Puy-de-Dôme Clermont Ferrand Aulnat Auvergne 331 2 518 2 749 2 501 2 514 2 660 2 542 2 951 1 676 2 612 2 796 2 183
64 Pyrénées-Atlantiques Biarritz Anglet Aquitaine 71 1 704 1 946 1 661 1 800 1 751 1 738 1 971 1 097 1 819 1 836 1 421
64 Pyrénées-Atlantiques Pau Uzein Aquitaine 183 2 011 2 286 1 931 2 108 2 090 2 009 2 287 1 354 2 106 2 169 1 767
65 Hautes-Pyrénées Tarbes Ossun Lourdes Midi-Pyrénées 360 2 256 2 549 2 178 2 370 2 323 2 260 2 575 1 498 2 357 2 422 2 031
66 Pyrénées-Orientales Perpignan Rivesaltes Languedoc 42 1 461 1 755 1 462 1 369 1 445 1 474 1 793 981 1 487 1 630 1 210
67 Bas-Rhin Strasbourg Entzheim Alsace 150 2 699 2 882 2 770 2 603 2 760 2 780 3 144 2 013 2 775 2 943 2 315
68 Haut-Rhin Colmar Meyenheim Alsace 207 2 647 2 918 2 824 2 670 2 889   2 367 2 001 2 792 2 977 2 389
68 Haut-Rhin Mulhouse-Bâle Alsace 245 2 809 3 012 2 928 2 734 2 932 2 868 3 248 1 976 2 904 3 047 2 442
69 Rhône Bron Rhône-Alpes 197 2 282 2 522 2 300 2 275 2 376 2 273 2 614 1 632 2 325 2 565 1 941
69 Rhône Saint Exupéry Rhône-Alpes 235 2 364 2 610 2 357 2 372 2 449 2 384 2 730 1 666 2 421 2 661 1 988
70 Haute-Saône Luxeuil Saint Sauveur Franche-Comté 271 2 904 3 056 2 918 2 850 3 045 2 989 3 293 1 977 3 169 3 176 2 562
71 Saône-et-Loire Mâcon Charnay Bourgogne 216 2 476 2 700 2 534 2 436 2 600 2 524 2 833 1 748 2 487 2 754 2 143
72 Sarthe Le Mans Arnage Pays-de-la-Loire 48 2 385 2 435 2 361 2 266 2 442 2 453 2 734 2 037 2 475 2 579 2 071
73 Savoie Bourg Saint Maurice Rhône-Alpes 865 3 021 3 416 3 027 3 038 3 117 3 033 3 376 2 078 3 149 3 266 2 705
74 Haute-Savoie Annecy Meythet Rhône-Alpes 458 2 628     1 487 2 949 2 851 3 218 1 998 2 891 3 115 2 516
75 Paris Paris Montsouris Ile-de-France 75 2 213 2 314 2 272 2 086 2 325 2 310 2 632 1 502 2 285 2 495 1 911
76 Seine-Maritime Rouen Boos Haute-Normandie 151 2 686 2 782 2 728 2 598 2 808 2 769 3 176 1 768 2 833 2 985 2 409
77 Seine-et-Marne Melun Ile-de-France 91 2 570 2 698 2 589 2 391 2 709 2 728 2 970 1 837 2 673 2 832 2 268
78 Yvelines Villacoublay Vélizy Ile-de-France 174 2 558 2 647 2 565 2 422 2 656 2 656 3 008 2 209 2 645 2 579 2 193
79 Deux-Sèvres Niort Souche Poitou-Charente 57 2 242 2 380 2 261 2 196 2 391 2 315 2 643 1 448 2 370 2 449 1 969
80 Somme Abbeville Picardie 70 2 639 2 715 2 666 2 535 2 723 2 752 3 181 1 706 2 804 2 963 2 345
81 Tarn Albi Le Séquestre Midi-Pyrénées 172 2 121 2 384 2 047 2 141 2 177 2 109 2 460 1 445 2 229 2 341 1 877
82 Tarn-et-Garonne Montauban Midi-Pyrénées 106 2 055 2 305 1 995 2 110 2 160 2 061 2 387 1 383 2 155 2 226 1 768
83 Var Toulon La Mitre PACA 23 1 227 1 457 1 156 1 146 1 262 1 270 1 562 1 127 1 258 1 106 923
84 Vaucluse Orange Caritat PACA 57 1 874 2 073 1 869 1 806 1 909 1 864 2 241 1 294 1 936 2 118 1 633
85 Vendée Ile d'Yeu Saint Sauveur Pays-de-la-Loire 32 1 871 2 015 1 893 1 823 2 009 2 016 2 263 1 117 1 930 2 049 1 598
86 Vienne Poitiers Biard Poitou-Charente 123 2 427 2 593 2 456 2 422 2 554 2 509 2 856 1 590 2 528 2 626 2 133
87 Haute-Vienne Limoges Bellegarde Limousin 402 2 533 2 735 2 479 2 510 2 671 2 561 3 008 1 644 2 649 2 813 2 263
88 Vosges Epinal Lorraine 317 3 030 3 212 2 969 3 000 2 937            
89 Yonne Auxerre Bourgogne 207 2 521 2 687 2 526 2 459 2 660 2 559 2 968 1 706 2 605    
90 Territoire-de-Belfort Belfort Fontaine Franche-Comté 422 2 851 3 056 3 040 2 908 3 111   2 582 2 046 3 049 3 256 2 609
91 Essonne Courdimanche Ile-de-France 71 1 417         1 921     1 187 1 226 1 332
92 Hauts-de-Seine Nanterre Ile-de-France 98 2 608                    
93 Seine-St-Denis Le Bourget Ile-de-France 52 2 401 2 477 2 431 2 279 2 496 2 511 2 873 1 596 2 502 2 709 2 131
94 Val-de-Marne Orly Ile-de-France 89 2 453 2 517 2 469 2 347 2 567 2 570 2 913 1 682 2 549 2 744 2 172
95 Val-d'Oise Pontoise Ile-de-France 87 2 475           2 445 1 754 2 797 2 968 2 409

 

Informations complémentaires

Les 2 coefficients G et Ubat traduisent la performance globale de l'isolation en déperditions thermiques par degré d'écart entre les ambiances intérieures et extérieures. Le Ubat exprime les déperditions par unité de surface déperditive de l'enveloppe (parois de la zone chauffée en contact avec l'extérieur, une zone non chauffée ou le sol) alors que le G les donne par unité de volume chauffé.

La méthode du coefficient G résidentiel a été mise au point en 1974 année du 1er choc pétrolier et de la 1ere réglementation thermique obligatoire. Le coefficient Ubat introduit par la RT2000 est le coefficient moyen de transmission surfacique et linéiques de l’enveloppe d'un bâtiment séparant l'intérieur de l’extérieur, du sol et des pièces non chauffée. Ubat prend en compte les pertes vers les locaux non chauffés et par les ponts thermiques mais n'intègre pas les pertes calorifiques dues à la ventilation et aux infiltrations d'air.

Ubat-ref est le coefficient de référence d'un bâtiment calculé en fonction de caractéristiques thermiques minimales obligatoire des composants de l'enveloppe. Il est appelé "garde-fou" car il oblige à ne pas délaisser l'isolation globale au profit d'un autre aspect de la construction. Le Ubat calculé ne doit pas dépasser Ubât-ref x 1,20 pour les maisons individuelles et Ubât-ref x 1,25 pour les autres types de bâtiments d'habitation.

Up est le coefficient de déperdition thermique en surface d'une paroi en W/(m².K). Il représente une puissance qui traverse 1m² de surface d'un matériaux pour une différence de température de 1°C entre l'intérieur et l'extérieur. Up est aussi appelé coefficient de transmission ou de conduction surfacique.

Les parois déperditives à prendre en compte pour les calculs sont les parois opaques, vitrées ou translucides séparant le volume chauffé du bâtiment de l'extérieur, du sol et des locaux non chauffés.

L'écriture de la température est symbolisée par convention par la lettre K qui représente le (degré) Kelvin. Un Kelvin vaut un degré Celsius. Les formules utilisant les écarts de température, une notation en degrés Celsius n'introduit pas d'erreur.

 

Nos Prix

La garantie des plus grandes marques au meilleur prix !

Nos Garanties

Prestation haut de gamme avec des matériaux et produits de qualité

Notre Equipe

Installation réalisée sans sous-traitance par nos techniciens

entreprise rge

Compétences

Expertise et conseils multi-énergies sans aucun parti pris

Nos Délais

Intervention et délais garantis - Chaudière installée dans la journée

Notre SAV

Maintenance assurée avec extension de garantie offerte

Avec elyotherm, économisez l'énergie, pas la Qualité !
quote left 13-11-2014
Satisfait !
[ commentaire de BERRY le 13-11-2014 | travaux : Remplacement chaudière Chaffoteaux par Wiessman ]
quote right 13-11-2014

quote left 23-04-2015
Equipe très agréable.
[ commentaire de JP JACQUOT le 23-04-2015 | travaux : Installation chauffe-eau ATLANTIC CHAUFFEO 200L Horizontal ]
quote right 23-04-2015

quote left 22-12-2010
Je suis très content de la chaudière qui fonctionne très bien !
[ commentaire de Didier STEFANELLI le 22-12-2010 | travaux : Chaudière murale gaz Viessmann ]
quote right 22-12-2010

quote left 11-05-2013
Personnel compétent et sérieux, travail rapide et efficace. Merci beaucoup Elyotherm
[ commentaire de Roberto NERI le 11-05-2013 | travaux : Remplacement chaudière gaz ]
quote right 11-05-2013

quote left 17-11-2015
Je vous adresse ce message afin de vous remercier pour l'ensemble de la prestation qui a été très professionnelle.
[ commentaire de Dessaigne le 17-11-2015 | travaux : Installation chauffage central radiateurs Acova ]
quote right 17-11-2015

quote left 01-02-2016
Que ce soit au téléphone ou au niveau de l'équipe sur place : rien à dire Super !
[ commentaire de AUSENDA A. le 01-02-2016 | travaux : Ballon ATLANTIC VIZENGO 300L ]
quote right 01-02-2016

quote left 06-03-2012
Nous sommes très satisfaits de votre travail.
[ commentaire de Catherine GRIENEISEN le 06-03-2012 | travaux : Installation chauffage central + Chaudière Viessmann ]
quote right 06-03-2012

quote left 07-09-2015
Travail, conseils rien à dire, gens très sérieux.
[ commentaire de MOTTAY Jean-François le 07-09-2015 | travaux : Installation chaudière VIESSMANN VITODENS 333F ]
quote right 07-09-2015

quote left 19-11-2015
Très bon travail et équipe
[ commentaire de CAREL le 19-11-2015 | travaux : Installation Frisquet Hydromotrix condensation ]
quote right 19-11-2015

quote left 29-11-2012
Bonjour, Juste pour vous signaler le comportement très "pro" de vos collaborateurs hier après midi pour le changement de notre CE. Cordialement
[ commentaire de Mathilde le 29-11-2012 | travaux : Remplacement chauffe-eau électrique ]
quote right 29-11-2012

 
la société
Artisan plombier chauffagiste, ELYOTHERM, expert RGE « toutes énergies », intervient sur Lyon, sa région et ses départements limitrophes.
 
notre adresse
  • ELYOTHERM SAS
  • 10 chemin de Crépieux
  • 69300 CALUIRE ET CUIRE
 
restez connectés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

 
contactez-nous
Appelez-nous au
04 82 53 12 47
Par mail :
contact@elyotherm.fr
Via notre formulaire
TOP