chape fluide anhydrite plancher chauffant

Les différentes chapes d'enrobage pour PCBT


Si la qualité des tubes du plancher chauffant est très importante (ex. tube avec BAO « barrière anti-oxygène »), la qualité de la chape d'enrobage l'est tout aussi. Une chape de qualité permettra notamment :

  • une montée en température du chauffage plus rapide
  • une régulation plus fine de la température
  • une chaleur homogène en tout point de vos pièces
  • un meilleur rendement du chauffage
  • une meilleure isolation acoustique
  • une meilleure mise à niveau pour la pose du revêtement

Aujourd'hui on entend fréquemment parler de 2 types de chapes :

  • la chape dite « traditionnelle », qui n'est plus conforme à la législation en vigueur (DTU 65.14) et ne répond pas aux exigences de la RT 2012.
  • la chape « fluide » ou le béton d'enrobage liquide, qui est la dénomination utilisée pour d'autres chapes à base de ciment ou d'anhydrite, conformes à la RT2012.

 

chape traditionnelle tirage a la regle

Chape traditionnelle

coulage chape fluide ciment

Chape fluide ciment

 

Lors du choix d'un type de chape, 3 critères essentiels sont à prendre en considération :

  • la fluidité : elle doit être maximale pour assurer un parfait enrobage des tuyaux du plancher chauffant sans air, et le respect de la RT 2012. Le parfait enrobage, la très faible teneur en air et la faible épaisseur permettent de conduire parfaitement la chaleur et donc une montée en température très rapide.
  • la diffusion de la chaleur : le plancher chauffant est le système de diffusion et d'émission de la chaleur vous assurant le plus grand bien-être et un confort inégalable; mais pour atteindre ce niveau de confort, on recherchera une chape qui restitue la chaleur au plus vite, à savoir celles possédant un coefficient thermique (Lambda) le plus élevé, favorisant les performances d'émission de chaleur et la réduction des coûts de chauffage. Pour la RT 2012, Lambda > 1,2W/m.K.
  • le temps de séchage : suivant les chapes, les délais de séchage sont plus ou moins longs, délais qui devront être intégrés et compatible avec un planning global.

 

 

Fluidité - Performance

Dans le cas d'un plancher chauffant, chape fluide anhydrite est sans aucun doute aujourd'hui la meilleure des solutions : meilleur enrobage des tuyaux, mise en chauffe plus rapide, meilleure conductivité, un retrait quasi nul. La chape fluide ciment quant à elle est un peu moins chère, mais la mise en chauffe sera en revanche plus longue que la chape anhydrite (5-7 heures contre 2h pour l'anhydrite) et pourra réclamer des joints de fractionnement plus souvent. Enfin le problème de la chape traditionnelle sur plancher chauffant, hormis un moins bon enrobage des tubes, est qu'elle contient de l'air (isolant), ce qui la rend de fait encore moins conductrice. En revanche, elle a une meilleure résistance mécanique que les chapes fluides.

 

chape traditionnelle coupe enrobage

Chape traditionnelle

chape fluide coupe enrobage

Chape fluide ciment

 

temps de chauffe réactivité chape traditionnelle versus fluide

Les chauffages complémentaires (cheminée, insert, poêle ...), même s'ils ne sont prévus pour le futur, doivent être pris en compte lors du choix de la chape. L'utilisation de ce type de chauffe, fera stopper le fonctionnement du plancher chauffant dès lors que la température ambiante sera assurée par cette énergie complémentaire.

Dès que la chaleur du chauffage d'appoint diminuera, le plancher chauffant se remettra en fonctionnement. Mais la chape mettra un certain temps de réactivité pour obtenir à nouveau la température ambiante désirée. Ainsi, il est fort possible que la température intérieure baissera durant un laps de temps générant un inconfort. Il convient donc là encore de choisir une chape avec d'excellentes performances de réactivité et de diffusion de la chaleur, une performance que ne peuvent atteindre les chapes classiques avec un lambda de seulement 1,2W/m.K et encore moins les chapes traditionnelles (DTU 26.2) dont les valeurs thermiques ne sont pas connues mais en tout cas bien inférieures aux valeurs imposées par la RT2012 !

 

 

Temps de séchage

La dalle ou la chape est la couche sur laquelle viendra se poser votre finition de sol. C'est un mélange de plusieurs composants tels du sable, du ciment, des additifs, et surtout de l'eau. Le « temps » de séchage est plus précisément le temps nécessaire au ciment pour s'hydrater. Lorsqu'il n'y a plus d'eau qui se libère, cela signifie que le ciment a complètement durci.

Une règle de « base » dit que, jusqu'à 5cm, il faut compter un temps de séchage d'une semaine par centimètre, avec chaque centimètre supplémentaire ajoutant 2 semaines. Mais cela reste une règle empirique : en théorie, à une température de 20°C, l'ensemble du processus dure plus ou moins quatre semaines. En théorie, car en pratique, on remarque que la réponse est plus complexe et dépend de nombreux facteurs : la température bien sûr, mais aussi des conditions météo et de l'humidité relative, de la ventilation du bâtiment, du ponçage après coulage. En été par exemple, l'air extérieur sera plus en mesure d'absorber de l'humidité que durant une journée pluvieuse d'automne. Aussi, plus une chape est épaisse, plus elle contient de l'eau et plus longtemps est le temps d'attente.

Après le temps de séchage « réglementaire », il reste toujours plus ou moins d'humidité résiduelle, pouvant dans bien des cas, être une source de dégâts. Chape type de chape doit respecter un taux d'humidité maximum avant la pose du revêtement. Par exemple les chapes anhydrite ont des contraintes de séchage importantes, contrairement aux chapes à base de ciment. En cas d'excès d'humidité dans une chape anhydrite, cette dernière subira un gonflement et provoquera un décollement du sol. Le risque est important pour les parquets, les revêtements PVC, et moindre pour les carrelages. Les bétons d'enrobage liquide ou chapes à base de ciment sont bien moins sensibles à une teneur d'humidité restante (utilisées en cuisine, piscine…) en respectant néanmoins des valeurs indiquées dans le tableau ci-dessous.

Pour les parquets et les sols laminés, tout doit être parfaitement sec, faute de quoi l'humidité va s'infiltrer et les chances seront plus grandes qu'apparaissent des déformations. En revanche, pas besoin pour autant d'attendre que toute l'eau ait disparu de la chape avant de carreler en utilisant les « bons » produits pour poser le carrelage : il existe des colles et des mortiers adaptés qui permettent de démarrer la pose environ une semaine après la pose de la chape.

 

ATTENTION : La pose du revêtement sur une chape « non-sèche » peut avoir de graves conséquences : décollement du revêtement, dégradation de la chape, … Il faudra donc s'assurer du parfait séchage de la chape (test avec un film polyane, hygromètre, ou une bombe à carbure) et demander un test d'humidité, garant du bon séchage de la chape, avant de poser votre revêtement de sol. Aucun recours contre le chapiste ne sera possible si vous avez posé vous-mêmes le revêtement de sol. C'est aussi au carreleur de procéder à la réception du support qui en prend alors la responsabilité.

 

Tableau des taux d'humidité résiduelle maximum recommandés dans des conditions de pose optimales *
Revêtement Chape liquide ciment Chape liquide ciment Anhydrite
Carrelage 4% après 10 jours 1% après 6 à 12 semaines
Parquet 2% après 2 à 3 semaines 0,5% après 8 à 12 semaines
PVC 2% après 2 à 3 semaines 0,5% après 6 à 12 semaines

* bonne aération, température +/- 20°C, ponçage après le coulage, mise en chauffe réalisée dans les délais, utilisation de colles à carreler permettant un collage avec un taux d'humidité de 4% (BASF PCI, MAPEI ,…) contrairement à d'autres fabricants imposant 2,5%. Les temps de séchages indiqués ci-dessus ne sont que des indications des meilleurs délais envisageables. Ils dépendent entre autres de la saison, des conditions météo, de la ventilation de la pièce, du ponçage après coulage,… Il faut toujours s'assurer du parfait séchage de la chape par un test d'humidité avant de poser un revêtement de sol.

 

BON A SAVOIR : Compte tenu des délais de constructions attendus par les maîtres d'ouvrage toujours plus courts, la mise en œuvre de chapes anhydrites constitue un risque non négligeable en raison de leurs temps de séchage important. Pour ces raisons, les bétons d'enrobage liquide ou chape à base de ciment ont la « préférence » des professionnels de la construction. Attention donc aux « mauvais » arguments parfois avancés pour dénigrer la chape anhydrite ....

 

 

Esthétisme

carrelage grande taille sol planeite chape

Pour les grandes superficies, de par leur stabilité dimensionnelle, les chapes fluides constituent la solution idéale, et notamment les chapes fluides anhydrite qui grâce à leur retrait quasi nul permettent de réaliser jusqu'à 1000m² sur dalle et 300m² sur plancher chauffant sans joint de fractionnement (au lieu de 100m² sur dalle et 80m² sur plancher chauffant pour les chapes fluides ciment). En outre, pour l'esthétisme des sols, les chapes fluides, contrairement aux chapes traditionnelles, de par leur planéité parfaite, permettent la pose de carreaux de grand format (supérieur à 60x60cm) de manière facilité.

 

 

Tableau comparatif des chapes

 

  ANHYDRITE CIMENT TRADITIONNELLE
Composition Mortier composé à plus de 90% de sulfate de calcium, de granulats (sable) et additionné d'un activateur et/ou d'un fixateur. Existe en version fibrée. Mortier à base de ciment Portland et de sable assez fin, adjuvé d'un plastifiant et d'un fluidifiant. Mortier de sable assez fin et de ciment, adjuvé d'un plastifiant.
Préparation Camion toupie Camion toupie Toupie ou bétonnière
Caractéristiques
  • autonivelante et auto-lissante
  • applicable en faible épaisseur (2 à 7cm)
  • plus sensible à l'eau
  • inertie réduite favorisant la régulation (notamment en cas d'appoints : cheminée, poêle, ensoleillement)
  • faible retrait
  • non recommandé pour le PRE (Plancher Rayonnant Electrique)
  • autonivelante (peut aussi nécessité un ponçage de la pellicule de surface)
  • applicable en épaisseur de 3 à 10cm
  • non sensible à l'eau : idéal pour les planchers rafraîchissants (aucun risque en cas de point de rosée)
  • tirée à la règle de maçon
  • lissée à la taloche
  • applicable en épaisseur ≥ 5cm
  • Retrait important
  • Très grande inertie (risque d'inconfort)
Résistance mécanique ++ + +++
Conductivité thermique ≥ 2,5W/m.K ≥ 1,2W/m.K Aucune valeur exigée
Fractionnement 300m² en PCBT
1000m² sans PCBT
40-300m² en PCBT
80-1000m² sans PCBT
20-60m² et au plus tous les 8m linéaires.
Circulation à pied 48h (72h pour reprise chantier) 24h (72h pour reprise chantier) 24h
Mise en chauffe Possible après 7 à 14 jours Possible après 5 jours 48h
Temps de séchage Recouvrement après 6 à 12 semaines Possible après 10 jours 24h
Prix (2016) 20-24€HT/m² (ep. 5cm - S>100m²)
Si S<50m² : 36-50€/m²
Classe UPEC U4P3E2C2
20-24€HT/m² (ep. 5cm - S>100m²)
Si S<50m² : 36-50€/m²
Classe UPEC U4P4E3C2
8-10€HT/m² (ep. 5cm - S>100m²)
Exemples de Marques Chape Liquide « Thermio+ »
Lafarge « Agilia Sols A »

Lafarge « Agilia Sols C »
Cemex « Advanci ChapFluid Ciment »
Sika « ViscoChape »
Vicat « Flexiperf »

 

 

Notre sélection pour un plancher chauffant performant : la Chape Liquide anhydrite « Thermio+ »

chape liquide thermio

 

 


 

une équipe

aucune sous-traitance
nos propres techniciens

entreprise rge

des compétences

expert multi-énergies reconnu
réalisation dans les règles de l'art

des économies

les plus grandes marques
fournies/posées au meilleur prix

des garanties

qualifications RGE officielles
assurances RC / Décennale

des délais courts

durée d'intervention garantis
Chaudière installée en 1 journée !

un SAV Dédié

maintenance/entretien assurés
extension de garantie à 4 ans

Avec elyotherm, économisez l'énergie, pas la Qualité !
quote left 30-04-2015
Très satisfait de votre intervention. Très bonne réactivité. Merci
[ avis laissé par G.Brison le 30-04-2015 | chaudière WIESSMANN condensation Gaz VITODENS 333F ]
quote right 30-04-2015

quote left 21-05-2015
Tout est parfait !
[ avis laissé par BERNARD Jean le 21-05-2015 | Installation chaudière FRISQUET PRESTIGE EVOLUTION ]
quote right 21-05-2015

quote left 05-11-2014
Excellente prestation : heure d'arrivée respectée, nettoyage après travaux ...
[ avis laissé par Serge B. le 05-11-2014 | Installation chaudière Saunier Duval IsoMax Condens F30 ]
quote right 05-11-2014

quote left 07-09-2015
Travail, conseils rien à dire, gens très sérieux.
[ avis laissé par MOTTAY Jean-François le 07-09-2015 | Installation chaudière VIESSMANN VITODENS 333F ]
quote right 07-09-2015

quote left 11-05-2013
Personnel compétent et sérieux, travail rapide et efficace. Merci beaucoup Elyotherm
[ avis laissé par Roberto NERI le 11-05-2013 | Remplacement chaudière gaz ]
quote right 11-05-2013

quote left 19-11-2015
Très bon travail et équipe
[ avis laissé par CAREL le 19-11-2015 | Installation Frisquet Hydromotrix condensation ]
quote right 19-11-2015

quote left 18-11-2014
Equipe très sympathique et disponible.
[ avis laissé par Mme HUGUES WIRTZ le 18-11-2014 | Installation chaudière FRISQUET Hydromotrix Evolution VISIO ]
quote right 18-11-2014

quote left 11-04-2016
Encore bravo pour la prestation impeccable de votre équipe
[ avis laissé par CLAUDE Denis le 11-04-2016 | Installation chaudière FRISQUET HYDROCONFORT ]
quote right 11-04-2016

quote left 12-04-2011
Je vous remercie pour avoir installé aussi rapidement ma nouvelle chaudière.
[ avis laissé par Marie-Christine CURRENO le 12-04-2011 | Remplacement chaudière gaz ]
quote right 12-04-2011

quote left 03-11-2015
Impeccable
[ avis laissé par Valla le 03-11-2015 | Changement de chaudière Gaz ]
quote right 03-11-2015

 
la société
Artisan plombier chauffagiste, ELYOTHERM, expert RGE « toutes énergies », intervient sur Lyon, sa région et ses départements limitrophes.
 
notre adresse
  • ELYOTHERM SAS
  • 10 chemin de Crépieux
  • 69300 CALUIRE ET CUIRE
 
restez connectés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

 
contactez-nous
TOP