Glossaire

glossaire lexique plomberie chauffage elyotherm

Termes/abréviations souvent utilisés en bâtiment.

Il y a : 774 définitions dans le glossaire.
Rechercher dans les définitions (terme ou expression)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme
Terme Définition

Bardage

En architecture, un bardage est un revêtement de mur extérieur. Il peut être en bois, en PVC, en tôles métalliques, en terre cuite… Il assure un double rôle, à la fois décoratif mais aussi de protection de la façade.

Basse consommation

La basse consommation. Bâtiment basse consommation, BBC, lampes basses consommation,…, La notion de basse consommation est désormais étendue à l'ensemble des dispositifs qui consomment de l'énergie. Plus globalement, elle est aussi liée à l'objectif facteur 4, qui consiste à diviser par 4 nos émissions de gaz à effet de serre à l'horizon 2050. Pour atteindre un tel objectif dans le bâtiment, la valeur cible de consommation à atteindre est inférieure ou égale à 50 kWh d'énergie primaire par m² habitable et par an. Les logements et maisons affichant une telle performance sont qualifiés d'habitat basse énergie ou basse consommation. Cette consommation concerne 5 usages, c'est-à-dire les besoins de chauffage, d'ECS (d'eau chaude sanitaire), de ventilation, et de rafraîchissement. L'habitat basse consommation dans le neuf comme en rénovation, ainsi que le tertiaire donne lieu à des labels basse énergie comme le label Effinergie ou Minergie (Suisse). Ces labels basse énergie apportent des avantages de diminution de taxes foncières, d'extension de COS, coefficient d'occupation des sols, … Le label Effinergie fixe en moyenne dans l'habitat neuf, à 50 kWh/m² la consommation d'énergie primaire, et à 80 kWh/m²/an dans l'habitat existant. Dans le neuf, la réglementation qui impose un niveau basse consommation est la RT 2012. Comme dit précédemment, les cinq usages d'énergie sont pris en compte. Ainsi l'habitat, et la construction neuve en général, de part leurs conceptions et leurs équipements techniques à haute efficacité énergétique, sont désormais conçus pour être « limité » en consommation énergétique. La réglementation basse consommation RT 2012 se présente comme le premier stade d'une réglementation encore plus draconienne. C'est la réglementation RT 2020 qui imposera à tout bâtiment d'être bâtiment à énergie positive. C'est-à-dire le BEPOS. Ce BEPOS sera un bâtiment qui fournira un bilan d'énergie positif ; il produira plus énergie qu'il n'en consommera dans l'année.

Basse température

Les chaudières dont le rendement est conforme au niveau « basse température » suivant la Directive 92/42 CEE constituent un équipement moderne et économique.

Bâti

Le bâti représente la partie assemblée d'un ouvrage avec ses différentes structures béton armé, ossatures, charpente, … C'est la structure du bâtiment ou de la maison.

Battant

Partie d'une porte, d'une fenêtre, d'un meuble, mobile sur ses gonds.

Batterie d'eau chaude

Échangeur de chaleur constitué par un tube métallique muni d'ailettes dans lequel circule le fluide destiné à réchauffer l'air.

BBC - Bâtiment Basse Consommation

Un bâtiment basse consommation ou BBC est une construction très sobre en énergie. On a l'habitude de fixer un seuil maxi de consommation de 50 kWh « ep »/m² et par an pour caractériser une maison BBC. Si la maison BBC dispose de l'énergie gaz (gaz naturel ou gaz propane), elle n'est pas pénalisée pour son coefficient d'énergie primaire « ep » puisque ce coefficient est de 1 ; comparativement à l'électricité pour laquelle il est de 2.58, sous-entendu, il faut 2.58 kWh à l'origine de la production électrique pour fournir 1 kWh d'énergie finale au pied de la maison, le reste étant des pertes de distribution.

BBC Compatible

Dans le cadre d'une rénovation par étape, niveau de performance d'un élément n'empêchant pas d'atteindre le niveau BBC lorsque l'ensemble des travaux sera réalisé. (Ex: étape 1 d'un projet de rénovation thermique comprenant seulement l'isolation des combles perdus avec 50 cm de ouate de cellulose (R = 10))

BBC-Effinergie

Ce signe de qualité propre aux constructions neuves correspond aux exigences du label Bâtiment Basse Consommation (BBC 2005). BBC-Effinergie est délivré aux bâtiments consommant moins de 50 kWhep/m² par an en moyenne, ce qui correspond environ au niveau « A » de l'étiquette énergie. BBC-Effinergie accompagnait la règlementation thermique 2005 (RT 2005). Il est remplacé depuis le 1er janvier 2013 par le niveau réglementaire de la nouvelle réglementation thermique (RT 2012).

BBC-Effinergie Rénovation

Ce label fixe l'objectif d'une consommation maximale en énergie primaire à 80kWh/m².an, modulée selon la zone climatique et l'altitude pour les bâtiments résidentiels existants. Le programme Effilogis en Franche-Comté s'est basé sur cet objectif pour financer les projets de rénovation énergétique des particuliers, bailleurs sociaux et collectivités.

Bbio

Bbio pour « besoin bioclimatique », est une des trois exigences principales de la RT 2012. Le coefficient Bbio remplace le coefficient Ubat de la RT 2005 qui ne prenait en compte que le niveau d'isolation du bâtiment. Le coefficient Bbio évalue le besoin de chauffage, de refroidissement et d'éclairage artificiel du bâtiment, il a pour objectif de faire reconnaître la conception bioclimatique du bâtiment pour en limiter les besoins.

BE - Bureau d'Etude

Un bureau d'études est une société publique ou privée réalisant des études et prestations de conseils techniques dans le bâtiment. Le BE, Bureau d'Etudes fait parti des prescripteurs et s'occupe, dans le domaine du bâtiment, des corps d'état technique (gros-oeuvre, chauffage, électricité, …). Le BE travaille seul ou en équipe avec l'Architecte, également appelé prescripteur, cependant plus axé sur le bâti et son architecture. Le B.E.T. ou Bureau d'Etudes Thermiques est un bureau d'études spécialisé en analyse de problématiques et de solutions liées à la production d'une température, d'une hygrométrie, et plus généralement à assurer des caractéristiques thermiques précises à un fluide ou un solide.

Bentonite

La bentonite est une argile aussi connue sous le terme de terre à foulon. Cette argile utilisée dans des domaines très variés (industriel, alimentaire, médical, bâtiment) dispose de propriétés physiques particulières diverses dont certaines sont très utiles en Génie Climatique. En particulier, la bentonite est utilisée dans les techniques du bâtiment, pour l'étanchéité des édifices, la pose de canalisations, l'édification de tunnels … en tant qu'additif au ciment. La bentonite est utilisée en géothermie pour empêcher les tuyaux de des capteurs géothermiques de geler.

BEPOSS - Bâtiment à Energie Possitive

Le BEPOS ou BPos est le Bâtiment à Energie Positive. Le BEPOS est un bâtiment sobre en énergie du fait de son isolation thermique renforcée, d'équipements techniques à haute efficacité énergétique comprenant une part importante d' énergies renouvelables. Le BEPOS est un bâtiment qui consomme moins que ce qu'il produit. Si égalité entre consommation d'énergie il y avait, il serait un bâtiment à énergie zéro, le fait qu'il soit BEPOS, c'est-à-dire à énergie positive, il permet de présenter un bilan d'énergie positive. Le BEPOS est pour cela doté d'une production d'énergie qui comble aussi faible soit elle la part d'énergie résiduelle nécessitée après apport des énergies renouvelables et autres récupérations de chaleur. Cette production est le plus souvent d'origine photovoltaïque. Car l'électricité est une énergie d'un usage commun et générique pour toute construction : éclairage artificiel, alimentation ordinateurs, appareils ménagers, … Le bâtiment BEPOS est donc en premier lieu un bâtiment très basse consommation d'énergie En général et par assimilation avec le dispositif allemand PassivHaus, la part de chauffage est < à 12 kWhep/m²/an, et la part totale d'énergie chauffage, ECS, refroidissement, éclairage, et tous les usages à 100% est en général inférieur à 100 kWhep/m²/an. Ce qui implique que la production d'énergie pour que le bilan soit positif doit être supérieur à ces 100 kWhep/m²/an. Rappelons que le BEPOS est un dispositif prévu dans le Grenelle de l'Environnement et que c'est d'ores et déjà un standard à respecter pour la prochaine réglementation pour le neuf en 2020 - la RT 2020. A l'échelle d'un groupe de bâtiment, ou d'un ilot, il peut être plus facile d'obtenir la performance BEPOS. En effet les récupérations d'énergies fatales d'un bâtiment vers l'autre, l'utilisation de toits solaires voisins tels que garages et hangars, la centralisation de chaufferie bois par exemple, permet de fédérer les énergies de consommations et positives produites par exemple par du photovoltaïque ou de la cogénération. Au-delà de l'aspect énergétique positive, la dimension environnemental peut rentrer en ligne de compte pour le BEPOS. En effet, un bâtiment conçu avec des matériaux à bas carbone, avec des produits recyclés, …, sera « plus positif » qu'un autre. Par ailleurs, la dimension BEPOS peut aisément s'étendre au transport, surtout en zones urbaines denses. Le BEPOS collectif à l'échelle de l'ilot ou du quartier prendra en compte la consommation due aux transports. L'énergie positive ainsi créé par du photovoltaïque pourra ainsi être utilisée pour des véhicules électriques. En résumé, le BEPOS entend plusieurs définitions, celles liée au bâtiment seul, à un groupe de bâtiments, à un quartier ou éco-quartier, et celles intégrant la dimension environnementale et la dimension des transports. Dès que le BEPOS devient pluriel, étendu et collectif, il offre la capacité de stockage, soit d'effacement d'énergie par rapports aux opérateurs publics, et donc d'autonomie énergétique. Quand on pense que cette autonomie est d'origine principalement d'énergies renouvelables, alors on imagine toute la dimension et la force du BEPOS dans la cadre de la transition énergétique de la France.

Besoins thermiques

Les besoins thermiques représentent les déperditions de chauffage. Ils s'obtiennent par calcul des déperditions surfaciques plus les déperditions linéiques et plus les déperditions par renouvellement d'air (pertes thermiques pour réchauffer l'air neuf extérieur). Une fois les besoins thermiques calculés et exprimés en Watt, l'ingénieur ou le technicien d'étude détermine les corps de chauffe des émetteurs. Que ceux-ci de type radiateur, plancher chauffant, panneaux rayonnant, ventilo-convecteur, ou CTA. Avec des bâtiments de plus en plus isolés thermiquement, les besoins thermiques sont de plus en plus faibles. Par contre les déperditions par renouvellement d'air ont des débit minimums à réchauffer et ne peuvent se réduire. Seule possibilité: récupérer la chaleur de l'extraction d'air pour réchauffer l'air neuf entrant. C'est le cas de centrale d'air neuf double-flux avec récupérateur d'énergie.

Béton

Matériau de construction produit par un mélange d'agrégats avec un liant et, spécialement, par malaxage de graviers, de sable, de ciment et d'eau.

Béton armé

Béton que l'on coule autour d'une structure métallique.

Béton cellulaire

Mélange de sable, ciment et chaux additionné de poudre d'aluminium, qui provoque la formation d'une multitude d'alvéoles.

Béton précontraint

Béton dont les armatures sont tendues avant le coulage, ce qui lui assure une plus grand résistance.

Bilan carbone

La réalisation d'un bilan carbone consiste à comptabiliser les émissions de gaz à effet de serre d'une entreprise à travers ses différentes activités comme le chauffage de ses locaux, les déplacements des ses salariés, etc. Le bilan carbone sert souvent de référence pour comparer l'implication des entreprises dans le développement durable. Pour réaliser leur Bilan Carbone, les entreprises, collectivités locales doivent s'adresser à l'ADEME et à des bureaux d'études spécialisés Ensuite elles doivent contacter un prestataire agréé par l'ADEME pour le bilan carbone (attention seuls les prestataires formés à la méthode de bilan carbone par l'ADEME peuvent effectuer cette étude) - Soumettre un dossier du projet à l'ADEME. Après examen et acceptation du dossier, l'ADEME sera en mesure de subventionner un pourcentage du coût de la prestation pour les entreprises. Ce % allant jusqu'à 70 % du coût de la prestation pour les petites entreprises. Le montant de la subvention est calculé sur un coût plafonné à 50000 euros. Dans certains cas, la Région et le Département peuvent aussi prendre en charge une partie de l'étude.. Pourquoi est-il intéressant de faire son Bilan Carbone ? Faire son bilan carbone® (terminologie protégée!) aujourd'hui permet à une entité donnée (entreprise ou collectivité) : D'initialiser ou de conforter une démarche de développement durable sur son site en impliquant, via la « sensibilisation », l'ensemble du personnel de l'établissement. Ainsi, les aspects environnementaux concernés par l'activité sont connus par l'ensemble des collaborateurs. Cela permet à l'entreprise ou collectivité d'engager une vraie dynamique carbone. Le Bilan carbone permet de quantifier les émissions de gaz à effet de serre. A partir de cet « état des lieux » et en collaboration avec le prestataire,l'entité choisit les actions qui lui semblent les plus adaptées afin de réduire son impact sur l'environnement. Ces actions visent bien entendu les consommations d'énergies mais aussi le fonctionnement au jour le jour de l'unité étudiée. Le Bilan carbone permet d'anticiper les obligations réglementaires et les futures taxes sur les gaz à effet de serre (contribution climat énergie). Il permet ainsi de réduire la« vulnérabilité carbone »de l'entité en réduisant ses besoins en énergies fossiles. En effet, en réduisant ses besoins et en adaptant son système de fonctionnement, l'entreprise ou collectivité se rend moins vulnérable aux futures augmentations du prix des énergies fossiles. Réduire ses besoins en énergies, c'est réduire ses émissions de gaz à effet de serre mais aussi ses factures énergétiques et sa dépendance à celles-ci. Faire son Bilan Carbone renforce aussi l'image attractive d'une entité soucieuse de l'impact environnemental de son activité.

Bilan Carbone

C'est un indicateur de la contribution à l'effet de serre d'un élément. Pour les matériaux de construction ou d'isolation, c'est leur bilan production/stockage de gaz à effet de serre exprimé en kg équivalent CO2 par kg de matière (kgCO2eq/kg)

Bilan frigorifique

C'est un bilan de charges frigorifiques pour calculer une installation de climatisation, de rafraichissement, de refroidissement. La charge frigorifique globale exprimée en Watt est similaire au calcul de déperditions totales. Elle sert à calculer les besoins de climatisation et à déterminer qu'elle machine frigorifique pourra les couvrir.

Bio-sourcé

Communément nommé isolants écologiques, naturels ou encore éco-matériaux, les isolants dits biosourcés répondent à des critères sociaux, environnementaux et de santé pour l'homme. Entrent dans cette catégorie les isolants à base de produits recyclés, comme la ouate de cellulose, issus de déchets de papiers ou le Métisse, une laine de coton venant de textiles transformés. Les matériaux à base végétale ou animale (laine de bois, la paille, le chanvre, le liège…) ou animale sont naturellement classées comme matériaux biosourcés.

Biogaz

Le biogaz est un gaz naturel produit à partir de la fermentation de déchets. C'est un mélange composé essentiellement de méthane et de gaz carbonique, très explosif et à fort pouvoir calorifique. Le biogaz est produit par un processus naturel de fermentation à l'abris de l'air des matières organiques animales ou végétales, sous l'action de certaines bactéries. C'est un gaz d'origine naturel classé incontestablement dans les énergies renouvelables La génération de biogaz s'effectue naturellement autour de 35°C par l'action des bactéries aérobies ou anaérobies. On produit du biogaz dans des réservoirs appelées « digesteurs » où l'on introduit des déchets organiques où s'effectueront les cultures bactériennes. Cette méthanisation s'applique aux déchets d'ordures ménagères, aux boues de stations d'épuration d'eaux usées, aux déchets organiques industriels, aux déchets de l'agriculture et de l'élevage tels lisier, fumier bovins, porcins,… Attention, Le biogaz est un puissant gaz à effet de serre. Des études sont en cours pour développer des piles à combustibles alimentées par du biogaz.

Biomasse

L'énergie de la biomasse c'est à dire le bois, les déchets, et carburants de substitution, est considérée comme énergie renouvelable avec un cycle de carbone neutre. La biomasse porte aussi bien sur les plantes agricoles à finalité énergétique, que sur la matière bois forestière. Nous avons trois principales filières de valorisation de la biomasse Les biocarburants: provenant de gazéification de végétaux, betteraves, mélasse, céréales, topinambour, égouts de sucrerie, …. La production de chaleur: provenant de la combustion des ordures ménagères dans des usines d'incinération. La production de gaz: fermentation de déchets et de déjections animales dans des digesteur produisant du biogaz, méthane.

Bois

Le bois est utilisé depuis toujours pour le chauffage des individus et des locaux. Le bois est la première ressource en énergie renouvelable car ne produisant presque pas d'impact sur l'environnement que son bilan carbone neutre. Actuellement on peut trouver cette ressource en énergie renouvelable sous différentes forme pour l'alimentation des cheminées, poêles et chaudières à bois: - les bûches : c'est la forme la plus utilisée pour le chauffage bois. Elle est utilisée pour les cheminées les inserts bois ainsi que les chaudières bûches. - les pellets ou granulés : les granulés de bois sont obtenus par compression et agglomération de forme de bois ce qui permet contrôler de manière industrielle la qualité du bois et son pouvoir calorifique - les plaquettes : les plaquettes sont des formes de copeaux obtenus par broyage des branches et des troncs d'arbres. - les copeaux et sciures (souvent transformés en plaquettes ou pellets).

Bois-énergie

Le bois énergie est le terme désignant les applications du bois comme combustible en bois de chauffage. Le bois énergie est une énergie entrant dans la famille des bioénergies car utilisant une ressource biologique. Le bois énergie est considéré comme étant une énergie renouvelable car le bois présente un bilan carbone neutre (il émet lors de sa combustion autant de CO2 qu'il n'en a absorbé durant sa croissance). Le bois énergie est essentiellement utilisé pour le chauffage des locaux sous deux formes. Le bois énergie sous forme de bûches. Et le bois énergie sous forme de granulés. La deuxième technique permet une utilisation du bois énergie souple : stockage des granulés silos, alimentation automatique de chaudière bois,… Le bois énergie est un combustible intéressant sur le plan de la transition énergétique. Le bois utilisé comme source d'énergie dans l'habitat représente 4 % de l'énergie primaire consommée en France (9 Mtep) et le bois énergie est la principale source d'énergie renouvelable thermique en France.

Boisseau

e boisseau de cheminée est réalisé en blocs creux de maçonnerie montés en empilements successifs. Le boisseau de cheminée est également nommé « conduit traditionnel » et est de plus en plus remplacé par les conduits de fumées métalliques déjà pré isolés et étanches. En réhabilitation thermique, le boisseau est souvent utilisé pour un tubage de cheminée. Un conduit de fumées souples et métallique est alors introduit à l'intérieur du boisseau qui la plupart du temps n'était plus étanche. De plus le tubage peut résister s'il est en exécution inox, aux condensats acides de chaudière à condensation.

Bouche de soufflage

Une bouche de soufflage représente un élément terminal aéraulique qui assure la fonction de soufflage d'air dans une pièce, ou un volume. La bouche de soufflage a également pour fonction d'orienter l'air par des ailettes pour lui donner une direction. Si la direction se trouve profondément modifiée, on parle plus de diffuseur de soufflage qui diffusera plus et « projettera » moins l'air. La bouche de soufflage est en conception aluminium, plastique, ou autre. Elle peut être équipée d'un registre de réglage de débit permettant un équilibrage de la distribution d'air par rapport aux autres bouches. Dans l'habitat, et dans le cas de la VMC, on parle de bouche d'entrée d'air, très souvent localisée dans les menuiseries extérieures des salles de vie.

Bouclage d'eau chaude sanitaire

Permet d'obtenir de l'eau chaude rapidement aux appareils sanitaires pour des économie d'eau et d'énergie.

Bouquet de travaux

Ensemble de travaux cohérents dont la réalisation simultanée augmente sensiblement l'efficacité énergétique d'un logement.

Bouteille de découplage

Permet plusieurs fonctions dans une installation de chauffage: séparer le circuit primaire du circuit secondaire en un point neutre; répartir la chaleur dans les différents circuits; décanter les boues; dégazer. Si le débit de C2 > C1 fonctionnement en mélange, si le débit de C2 < C1 fonctionnement en répartition (appelé aussi bouteille « casse pression »), avec C1 = circuit primaire côté générateur de chaleur, C2 = circuit secondaire côté émetteurs de chaleur.

Bow-window

Ouvrage vitré en avancée sur une façade

Brassage fort

Technique d'assemblage permanent. Le brasage fort met en œuvre des températures supérieures à 450 °C.

Brassage tendre

Technique d'assemblage permanent. Le brasage tendre met en œuvre des températures inférieures à 450°C.

Brasure

Procédé de soudure consistant à interposer entre les pièces à joindre un alliage ou un métal dont le point de fusion est inférieur à celui des pièces.

BRGM

Le BRGM ou Bureau de Recherches Géologiques et Minières) est l'établissement sur le plan national en France qui gère les ressources et les risques du sol et du sous-sol. Parmi ses activités, le BRGM réalise des études méthodologiques et de synthèse pour la création de puits pour la captation de sources d'eau. Dans le domaine thermique particulièrement, le BRGM analyse la faisabilité et donne les prescriptions nécessaires pour la réalisation des puits géothermiques (puits verticaux pour échange avec le sous-sol ou puits pour captation d'eau de nappe).

Brio

Appareil pour la gestion automatique de la pompe qui assure la sécurité en cas de manque d'eau.

Brique monomur de terre cuite

Brique en terre cuite à alvéoles verticales, elle permet la réalisation de murs à isolation répartie, c'est-à-dire de murs dont la performance thermique peut dispenser de tout ajout d'isolation, moyennant une épaisseur conséquente. Ces briquess nécessitent une mise en oeuvre particulièrement soignée avec des joints minces.

Brûleur

Un brûleur est l'élément mécanique permettant la production de chaleur en assurant un mélange entre un combustible gaz ou fioul, avec de l'air comburant chargé d'oxygène, produisant ainsi une combustion. Le mélange nécessite le meilleur réglage pour que le rendement de combustion soit maximum et que la combustion soit parfaite (pas d'imbrûlés, …).

Brûleur à gaz soufflé

Il s'agit d'un brûleur mécanique qui diffuse le gaz / air dans le foyer. Ce procédé est surtout utilisé pour les moyennes et fortes puissances. Il permet de transformer une chaudière fioul en chaudière à gaz.

Brûleur à pré-mélange total

Dans les brûleurs dits « à pré-mélange total », la totalité de l'air primaire est pré-mélangée au gaz à l'intérieur du brûleur, pour former un mélange, très homogène, qui offre une très bonne hygiène de combustion, un excellent rendement et des émissions polluantes très réduites.

Brûleur atmosphérique

Dans ces brûleurs, le débit du gaz sous pression entraîne l'air comburant nécessaire à la combustion. La partie d'air ainsi induite est appelée « air primaire », le complément « air secondaire » s'ajoutant dans le foyer.

BTU

Le British Thermal Unit ou BTU est une unité d'énergie frigorifique très utilisée dans les pays anglosaxons et en asie. Le BTU équivaut à 1055 Joules ou 252 calories. Cette mesure désigne la puissance des appareil de climatisation de petite puissance (inférieur à 30 kW). Conversion: si on parle d'énergie 1 BTU=0,252 kcal ou 1 kcal=3,968 BTU. Si on parle de puissance 1 BTU/h= 0,298 W soit 1 W =3,415 BTU/h, comme 1 CV =736 W on obtient 736 W = 1 CV = 2513 BTU/h Pour convertir une puissance en BTU/h et obtenir la puissance en Watt, unité légale, il suffit de diviser la puissance en BTU par 3415 pour obtenir la puissance en kW. Exemple un climatiseur de 9000 BTU est un climatiseur de 2.6 kW.

Bureau d'études Thermiques

Société réalisant des études thermiques et des prestations de conseils techniques dans le bâtiment. Un bureau d'études est composé d'ingénieurs et de techniciens spécialisés en thermique du bâtiment qui peuvent assurer des prestations d'audit énergétique mais également des missions de maîtrise d'oeuvre (MOE) ou d'assistance à maîtrise d'ouvrage (AMO).

By-pass

Il permet de dériver un circuit dans le but de modifier le refoulement et l'aspiration d'une pompe, de façon à obtenir plusieurs courbes de fonctionnement, ou de remplacer facilement des éléments d'une installation (pompe, filtre, …).

c - Chaleur spécifique

En J/Kg.K : aussi appelée capacité thermique massique ou chaleur massique. C'est la quantité d'énergie nécessaire pour élever d'un degré, un kilogramme de matériau donné.

Calcin

Croûte calcaire qui se forme à la surface des pierres de taille exposées aux intempéries.

Calfeutrement

Garnissage d'un espace étroit (joint, fente, pourtour d'huisserie, etc.) avec un matériau compressible, étanche et/ou isolant.

Calorie

La calorie, de symbole (cal), est une unité de mesure d'une quantité de chaleur. La calorie est la quantité de chaleur nécessaire pour élever de 1°C la température de 1 gramme d'eau de 14,5 à 15,5°C sous la pression atmosphérique normale. La calorie est le plus souvent exprimée en kilocalorie (Kcal). L'unité de mesure « Calorie » doit son nom au latin calor (chaleur). Son unité de mesure inverse est la frigorie (fg). Sa valeur est de 4,185 Joule qui est l'unité de chaleur officielle et normative. En génie climatique la puissance d'une chaudière ou d'un générateur ou d'un émetteur, s'exprime en Kcal/h ou en Watt (unité officielle).

une équipe

aucune sous-traitance
nos propres techniciens

entreprise rge

des compétences

expert multi-énergies reconnu
réalisation dans les règles de l'art

des économies

les plus grandes marques
fournies/posées au meilleur prix

des garanties

qualifications RGE officielles
assurances RC / Décennale

des délais courts

durée d'intervention garantis
Chaudière installée en 1 journée !

un SAV Dédié

maintenance/entretien assurés
extension de garantie à 4 ans

Avec elyotherm, économisez l'énergie, pas la Qualité !
quote left 14-01-2011
J'ai été grandement satisfaite de vos services et que la qualité du chauffage est désormais excellente
[ avis laissé par Marie-Hélène DECULTIEUX le 14-01-2011 | Désembouage hydrodynamique ]
quote right 14-01-2011

quote left 03-11-2015
Impeccable
[ avis laissé par Valla le 03-11-2015 | Changement de chaudière Gaz ]
quote right 03-11-2015

quote left 18-11-2014
Equipe très sympathique et disponible.
[ avis laissé par Mme HUGUES WIRTZ le 18-11-2014 | Installation chaudière FRISQUET Hydromotrix Evolution VISIO ]
quote right 18-11-2014

quote left 28-01-2016
Rapide et efficace. Je recommanderai votre société
[ avis laissé par CASANOVA le 28-01-2016 | Installation Saunier Duval ThemaFast ]
quote right 28-01-2016

quote left 15-03-2011
Merci pour ce devis rapide et très complet même si nous avons du procéder autrement pour notre installation.
[ avis laissé par Claire LEPAPE le 15-03-2011 | Installation chaudière gaz ]
quote right 15-03-2011

quote left 13-04-2012
J'avais déjà remarqué la pertinence de vos analyses. Celle-ci la confirme.
[ avis laissé par Yannick JOLIVET le 13-04-2012 | Choix vitodens 222W ou Frisquet condensation ]
quote right 13-04-2012

quote left 14-03-2011
Vous avez toujours été à l'écoute et très professionnel et c'est tout à fait normal de faire part à notre tour de notre expérience.
[ avis laissé par Patricia TAYOT le 14-03-2011 | Installation chaudière granulés Okofen ]
quote right 14-03-2011

quote left 05-11-2014
Excellente prestation : heure d'arrivée respectée, nettoyage après travaux ...
[ avis laissé par Serge B. le 05-11-2014 | Installation chaudière Saunier Duval IsoMax Condens F30 ]
quote right 05-11-2014

quote left 12-04-2011
Je vous remercie pour avoir installé aussi rapidement ma nouvelle chaudière.
[ avis laissé par Marie-Christine CURRENO le 12-04-2011 | Remplacement chaudière gaz ]
quote right 12-04-2011

quote left 21-05-2015
Tout est parfait !
[ avis laissé par BERNARD Jean le 21-05-2015 | Installation chaudière FRISQUET PRESTIGE EVOLUTION ]
quote right 21-05-2015

 
la société
Artisan plombier chauffagiste, ELYOTHERM, expert RGE « toutes énergies », intervient sur Lyon, sa région et ses départements limitrophes.
 
notre adresse
  • ELYOTHERM SAS
  • 10 chemin de Crépieux
  • 69300 CALUIRE ET CUIRE
 
restez connectés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

 
contactez-nous
TOP