Glossaire

glossaire lexique plomberie chauffage elyotherm

Termes/abréviations souvent utilisés en bâtiment.

Il y a : 774 définitions dans le glossaire.
Rechercher dans les définitions (terme ou expression)
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme
Terme Définition

COV - Composé Organique Volatil

Les composés organiques volatils (ou COV) regroupent une multitude de substances qui peuvent être d'origine naturelle ou humaine qui s'évaporent dans les conditions normales de température (20°C) et de pression (1013 hPa). Ils sont toujours composés de l'élément carbone et d'autres éléments tels que l'hydrogène, les halogènes, l'oxygène, le soufre… Ces composés, parfois très odorants, ont de multiples usages : solvant, dégraissant, conservateur, agent de nettoyage… Les COV sont représentés par de nombreux composés : le butane, le propane, l'acétylène, l'isoprène, le benzène, le toluène, le méthanol, l'éthanol, les éthers… La Directive du 11 mars 1999, est relative à la réduction des émissions de composés organiques volatils dues à l'utilisation de solvants organiques dans certaines activités et installations.

CSTB

Créé en 1947, le CSTB, Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, est un établissement public à caractère industriel et commercial. Avec, pour finalité, l'amélioration du bien-être et de la sécurité dans les bâtiments et leur environnement, le CSTB exerce quatre métiers complémentaires : recherche, ingénierie innovante, évaluation de la qualité et diffusion du savoir. Associés à ses domaines d'expertise, ils lui permettent une approche globale du bâtiment, élargie à son environnement urbain, aux services et aux nouvelles technologies de l'information et de la communication. Le CSTB est l'organisme le plus reconnu pour les services tels que : - Avis Techniques - produits certifiés, homologués (Acermi, UPEC, PMC, PASS…) - certification des produits et des services - agréments Techniques Européens - marquage CE - appréciation Technique d'Expérimentation (ATEx) - essais d'équipements - certifications d'acteurs (MPRO® Architecte, Qualimo®, Qualiprom®) - certifications d'opérations HQE® tertiaires (NF Bâtiments tertiaires - Démarche HQE®).

CSTBat

CSTBat correspond à un type de certification effectué par le CSTB, Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, établissement public à caractère industriel et commercial (voir lexique). CSTBat est dans le domaine du confort thermique, une appellation relative aux équipements de génie climatique et aux procédés solaires. Le CSTB gère la procédure des « avis techniques », portant notamment sur les capteurs et les chauffe-eau solaires. Ce marquage est exigé pour certaines aides et crédits d'impôt.

CTA - Centrale de Traitement d'Air

Equipement qui va modifier les conditions thermiques de l'air qui assure les fonctions isolées ou cumulées de chauffage, de climatisation de ventilation et traitement d'air. Que cet air soit l'air ambiant ou que le traitement s'effectue sur l'air neuf, on parle alors de centrale de traitement d'air neuf.

Cuivre

Métal de couleur brun rougeâtre, très malléable et ductile, bon conducteur électrique (symbole Cu, numéro atomique 29, masse atomique 63,54, point de fusion 1083°C, point d'ébullition 2567°). Mine de cuivre. Fil de cuivre.

Cuve à eau

Cylindrique ou rectangulaire, la cuve est l'élément essentiel d'un système de récupération des eaux de pluie. Reliée au collecteur, elle permet le stockage de l'eau. Il existe des modèles à poser dans le jardin ou contre la maison et d'autres à enterrer.

Cycle frigorifique

Le cycle frigorifique fait passer un fluide frigorigène par plusieurs états gazeux/liquide en fonction des changements de pressions dus au compresseur et au détendeur. Ces changements de pressions donnent lieu à des changements de températures que l'on retrouve dans le condenseur (évacuation de la chaleur) et dans l'évaporateur (fourniture de l'énergie frigorifique). Ce cycle simple « compression/condensation/détente/évaporation » est appelé cycle frigorifique. Il est présent dans toute machine frigorifique telles les pompes à chaleur.

Dalle active

Plancher de structure rendu active sur le plan du confort thermique du fait de sa capacité à transmettre de fait de son inertie du rafraîchissement ou du chauffage.Ceci étant rendu possible, avec des serpentins judicieusement disposés dans la dalle au moment de la mise en œuvre par le gros œuvre et du coulage du béton.

Débit d'air

Le débit d'air est la quantité d'air que peut traiter un appareil. Le débit d'air d'un climatiseur ou d'un ventilateur est en général indiqué en m3/h.

Débit de fuite d'air

Débit d'air traversant l'enveloppe du bâtiment. Ce mouvement d'air comprend le flux à travers les joints, les fissures et les surfaces poreuses ou leur combinaison, induit par l'équipement de ventilation utilisé.

Débit massique

Le débit massique qm [kg/s] est la masse d'air ou d'eau qui traverse un tube ou un ventilateur, par unité de temps.

Débit volumique

Le débit volumique qv [m3/s] est le volume d'air ou d'eau qui traverse un tube ou un ventilateur, par unité de temps.

Décorateur

C'est en quelque sorte l'architecte de l'intérieur qui va décorer l'intérieur d'une maison, d'un appartement, d'un bâtiment.

Dégazeur

Permet de séparer l'air de l'eau contenu dans une installation. Il doit être surmonté d'un purgeur automatique.

Déperditions thermique d'un bâtiment

Les déperditions thermiques représentent les pertes thermiques et donc la puissance thermique qu'il est nécessaire de mettre en oeuvre pour assurer le chauffage d'une pièce, d'une maison ou d'un bâtiment. Les déperditions représentent la quantité d'énergie qu'il est nécessaire de mettre en œuvre pour chauffer une pièce, un bâtiment. Les déperditions surfaciques au travers les parois ajoutés aux déperditions par renouvellement d'air (pour réchauffer l'air neuf) donnent les déperditions nécessaires pour le chauffage. Elles sont calculées en Watts et donnent une puissance à couvrir à minima par le système de chauffage. Elles tiennent compte de l'écart de température intérieure et température extérieure, autrement dit delta T. Les déperditions de chaleur sont donc nettement plus importantes pour le même habitât à Strasbourg (température extérieure de base -15°) qu'à Nice (température extérieure de base -5°).

Déphasage thermique

Le déphasage est le décalage entre le moment où un matériau est soumis à une source de chaleur et le moment où il restitue la chaleur de l'autre côté du matériau. En faisant varier l'épaisseur du matériau, on fait varier le déphasage. Plus l'épaisseur et la densité d'une paroi est importante et plus long sera le temps de diffusion de la chaleur. Le déphasage thermique est très utile en été pour retarder la pénétration de l'énergie solaire dans le bâtiment. Pour être efficace, il doit être d'au moins 10h.

Dépose totale

Principe de rénovation consistant à enlever totalement l'ancienne menuiserie (dormants et ouvrants) avant la pose d'une nouvelle.

Descente d'eau ménager

Canalisation verticale servant à l'évacuation des douches, lavabos, évier, baignoires, etc Nommée communément chute d'eau usées EU

Désemboueur

Un désemboueur ou filtre à boues, installé sur le retour du chauffage juste avant le générateur de chaleur qu'il protège (ex. chaudière gaz à condensation), récupère l'ensemble des particules de boues magnétiques (désemboueur magnétique) et non magnétiques en suspension dans l'installation, provenant notamment de l'oxydation de certaines parties du circuit (ex. radiateur acier)ou du développement de bactéries (ex. plancher chauffant). Les organes du générateur se trouvent ainsi protégés (pompe, échangeur, corps de chauffe) et l'énergie mieux distribuée dans les circuits hydrauliques.

Détecteur de présence

Technique de domotique, un détecteur de présence est intégré dans un système de protection contre les intrusions.

Détendeur

Permet de réduire la pression d'un fluide ou d'un gaz d'un réseau (en amont) à la pression souhaitée dans une installation (en aval).

Détente directe

On appelle détente directe la technique de climatisation qui dans le cycle frigorifique, consiste comme son nom l'indique, à puiser les calories dans un détendeur directement en contact avec la source de chaleur à récupérer. Ce détendeur peut être un capteur géothermique dans le cas d'une pompe à chaleur géothermique ou un échangeur à ailettes récupérant les calories sur l'air dans le cas d'une pompe à chaleur aérothermique ou climatiseur split-system.

Développement durable

Le Développement Durable est une notion qui allie et concilie l'économique, le social et l'environnemental (en termes d'impact sur l'environnement). Le développement est considéré comme durable à partir du moment où il répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Sur le plan énergétique, le développement durable consiste à vivre dans un meilleur confort tout en consommant et en polluant beaucoup moins.

Devis chauffage

Le devis de chauffage correspond à l'installation de chauffage. Le devis de chauffage doit respecter certaines règles professionnelles car le devis est la pièce contractuelle essentielle entre le maître d'ouvrage, (un particulier ou un collectivité), et l'installateur. Que cela soit une installation de chauffage central, de chauffage électrique ou de tous types de chauffage, le devis chauffage doit être établi par un installateur qualifié, formé et à jour de ses cotisations; soit déclaré. Pour bénéficier de la performance de l'installation de chauffage, la qualification et la formation de l'installateur de chauffage sont prépondérantes. Ce sont des garanties minimums pour mettre en oeuvre les équipements selon les règles de l'art, et plus particulièrement selon les normes et DTU (documents techniques unifiés = « normes » d'installation). Les techniques de chauffage étant nombreuses avec l'apparition des énergies renouvelables tel que le solaire, la pompe à chaleur, …, le choix de labels octroyés à des installateurs s'avère sécurisant; tel QUALIPAC, label référent pour l'installation de pompe à chaleur , QUALISOL, label référent pour l'installation d'eau chaude solaire, … Le devis de chauffage émis par l'installateur doit détailler les différents postes de l'installation de chauffage : type et puissance chaudière, idem si capteurs solaires, type de régulation, tubes, isolation thermique, modèle de radiateur, plancher chauffant, essais… Le devis de chauffage fait apparaître le plus clairement les quantités et les métrés, soit le nombre de vannes d'arrêt, le linéaire de tubes de plancher chauffant, … A noter que le devis doit mentionner le délai de travaux et la date de fin de travaux. Bien entendu, les mentions comptables, tels que le montant hors taxe, le TTC et la TVA sont obligatoirement inscrites en fin de devis, d'autant plus si les travaux peuvent bénéficier d'une TVA réduite à 5,5%. Le devis de chauffage doit être établi après une visite des lieux par l'installateur. Pour le neuf, un plan des pièces à chauffer et des lieux en général doit être communiqué à l'installateur pour établir son devis de chauffage. Dans tous les cas, le devis devra être confirmé et signé par le client, particulier ou maître d'ouvrage, pour être converti en une commande contractuelle qui lie les deux parties : le client et son installateur.

Devis descriptif

Le devis descriptif représente le cahier des charges d'une installation technique qu'elle soit de chauffage, de climatisation, de plomberie ou autre. Il décrit les travaux à réaliser selon les prescriptions de matériel et de mise en œuvre. Il est réalisé la plupart du temps par le maître d'oeuvre, l'architecte, l'ingénieur, l'économiste …

Diagnostic gaz

Le diagnostic gaz est obligatoire pour toute habitation ayant une installation gaz de plus de 15 ans et ce à partir du 1er Novembre 2007. Le diagnostic gaz fait un état technique et de sécurité de l'installation intérieure de gaz. Sa durée de validité est limitée à 3 années. Le diagnostic gaz obligatoire comprend : l'état des appareils fixes de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire alimentés par le gaz + l'état des tuyauteries fixes d'alimentation en gaz et leurs accessoires. Le diagnostic gaz comprend aussi l'avis de sécurité sur l'aménagement des locaux où fonctionnent les appareils à gaz, permettant l'aération de ces locaux et l'évacuation des produits de combustion. Il s'agit ainsi de prévenir des risques sécuritaires liés à l'utilisation du gaz (fuite, incendie, intoxication …). A noter enfin que d'autres diagnostics gaz existent et sont effectués par les concessionnaires comme GDF SUEZ pour le gaz naturel, BUTAGAZ pour le propane à leurs clients. Ces diagnostics ne sont pas réglementaires cependant ils s'appuient sur des critères équivalents sans toutefois être valables en cas de transaction (vente chez notaires, …).

Diagnostic thermique

Le diagnostic thermique est un audit thermique simple préalables aux études thermiques de bureau d'étude ou de conception. Il intervient comme un document d'études d'aide à la décision. Il permet de mettre en évidence les postes énergivores lourds en déperditions thermiques : isolation thermique faible, équipements thermiques avec mauvais rendement, mauvaise régulation,… Ensuite il propose des solutions thermiques à performances énergétiques plus élevées : isolation du bâtiment, nouvelle chaudière, intégration des énergies renouvelables. Le programme de travaux est chiffré ainsi que les économies d'énergie. Le diagnostic thermique donne également le temps de retour des différentes solutions énergétiques. Ce temps de retour ou rentabilité intègre le coût global correspondant aux dépenses totales liées au système de chauffage, de climatisation, de ventilation, …, d'énergie. Dans le cas d'énergie produite comme le solaire photovoltaïque, les gains sont également pris en compte. Contrat d'entretien et d'exploitation ainsi que durée de vie des équipements sont également pris en compte. Le diagnostic thermique peut donner lieu à un DPE évolué (Diagnostic de Performance Energétique). L'objectif étant le même: faire un état des lieux sur le plan thermique et énergétique. Et proposer des solutions technico-économique favorables à l'investissement et à l'exploitation énergétique, à long terme.

Diffusion de la chaleur

La diffusion de chaleur caractérise la transmission ou le transfert de chaleur avec un mouvement naturel tel que la convection de chaleur au-dessus d'un radiateur ou d'un convecteur. Cette convection de chaleur peut-être soit naturelle (émetteurs statiques, radiateurs, radiants, panneaux rayonnants), soit forcée (cas du ventilo convecteur, d'un diffuseur de soufflage, d'une centrale de traitement d'air, …) La diffusion de la chaleur peut ainsi s'opérer à l'aide du vecteur air. Dans ce cas c'est une installation de conditionnement d'air avec une centrale d'air CTA et un réseau de distribution équipée de diffuseurs ou de grilles de soufflage. La diffusion de la chaleur s'opère soit par projection d'air chaud mais le plus souvent par diffusion de la chaleur avec induction des mouvements d'air. Dans ce cas le diffuseur de chaleur provoque grâce à sa vitesse d'air des mouvements induits de convection qui permettent la diffusion de la chaleur avec des vitesses d'air très basses inférieures à 0,2 m/s ; ce qui permet un confort physiologique maximum pour l'occupant. Dans les cas de locaux à fortes charges thermiques et de climatisation la diffusion de la chaleur ou la diffusion d'air frais s'effectue par des techniques de « déplacement d'air ». Ses émetteurs de diffusion sont plutôt utilisés dans des locaux à forte occupation ou les besoins de climatisation sont importants par rapport à la surface occupée. La diffusion de la chaleur peut également s'opérer par rayonnement. Dans ce cas c'est la transmission en s'effectue plus par l'air qui est chauffé, mais par rayonnements des corps émetteurs. Exemple : radiants, radiateurs, plancher-chauffant, rayonnant, …

Dioxines

Le terme dioxine est un terme général désignant la famille des dioxines / furannes qui comprennent 210 composés différents. Leur structure commune est la suivante : deux noyaux aromatiques reliés par un ou deux atomes d'oxygène, avec 8 degrés de chloration possibles. 17 composés comportant tous au moins 4 atomes de chlore ont été identifiés comme très toxiques.

Disconnecteur

Permet de séparer pour éviter toute pollution, le circuit chauffage du circuit eau sanitaire, du réseau privé au réseau publique, et est obligatoire dans toutes les installations.

Disjoncteur

Le disjoncteur isole électriquement et protège les différents circuits électriques d'une habitation, par exemple contre les surintensités. À la différence du fusible, le disjoncteur est ré-enclenchable.

DJU - Degrés Jour Unifiés

Les calculs de consommation de chauffage par logiciel thermique ou autre sont proportionnels aux Degrés Jours et à la puissance thermique de l'installation. Pour chaque jour, le nombre de degrés-jours est égal à la différence de la température intérieure du local (18°C) et la moyenne des températures minimale et maximale du jour considéré. La valeur de 18°C correspond à la température de confort conventionnelle de 19°C en tenant compte de -1°C de free heat (chaleur par apport gratuit, ensoleillement,…). Les DJU sont obtenus à partir des températures moyennes quotidiennes et prennent en compte une période conventionnelle de chauffage de 232 jours, du 1er octobre au 20 mai. A noter que si les DJU sont basés sur une température de référence de 18°C, la notion de degrés jours DJ, peut se référer à d'autres températures de confort. Imaginons un hôpital où la température intérieure serait fixée à 22°C, le calcul de chauffage et de déperditions devrait s'effectuer sur le base de degrés jours 22° - 1° (free heat), soir des DJ(21). Les degrés jours sont disponibles auprès des services météos de chaque département.

DN - Diamètre Nominal

Le diamètre nominal ou DN désigne le diamètre intérieur d'un tube. Selon la norme EN ISO 6708, le diamètre nominal est indiqué par les lettres DN suivies d'un nombre sans unité correspondant approximativement au diamètre intérieur en millimètres. Ainsi, un tube « DN 50 » selon la norme EN 10255 désigne un tube ayant un diamètre extérieur de 60,3 mm et une épaisseur de paroi de 3,65 mm (et donc un diamètre intérieur de 53 mm).

Domotique

La domotique du latin domus (la maison) est l'ensemble des techniques et technologies permettant d'automatiser et de faire communiquer les différents appareils destinés à assurer le confort de la maison. La régulation de la température de l'habitat en contrôlant les paramètres de température extérieure, d'ensoleillement, de plage horaire de fonctionnement, etc. sont une des spécialités de la domotique.

Dormant

Partie fixe d'une fenêtre ou d'une porte.

Double service

La chaudière double service intègre d'origine un procédé de production d'eau chaude sanitaire. Il existe trois systèmes : instantanée, à micro-accumulation, par ballon. Instantanée : la production d'eau chaude sanitaire est dite instantanée lorsqu'elle est produite au moment même de l'utilisation. Elle est généralement assurée par un échangeur à plaques en inox. A micro-accumulation : une réserve de quelques litres permet d'éviter des démarrages du brûleur pour de faibles puisages. Par ballon : il permet d'avoir une réserve et donc un grand confort en eau chaude sanitaire.

DPE - Diagnostic de Performance Energétique

Le diagnostic de performance énergétique ou DPE est un document qui permet d'évaluer la performance énergétique d'un logement ou d'une construction de type tertiaire, dans une classification sous forme de lettre : A - pour les logements les plus économes, à G - pour les logements les plus énergivores.

Drain

Tuyau perforé disposé dans un sol humide ou tube serti dans un mur, pour recueillir et évacuer l'eau indésirable. Le drainage permet d'éviter au maximum l'humidité au pied des bâtiments.

DRIRE

La D.R.I.R.E. est la Direction Régionale de l'industrie, de la Recherche et de l'Environnement. Rattachée au ministère de tutelle (ministère de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables), la DRIRE a plusieurs missions comme l'aide aux entreprises, à la maîtrise de l'énergie, à l'application du développement durable. Parmi ses missions la DRIRE assure le contrôle et la sécurité d'aménagement dans le domaine de l'énergie, elle assure le contrôle de projets de transport de l'énergie électrique et gazière, de la planification à l´enquête publique….

DRV

Les systèmes de climatisation DRV (à débit de réfrigérant variable) permettent de transporter les calories/frigories d'une unité extérieure vers plusieurs unités intérieures en régulant le débit de fluide frigorigène utilisé par chaque unité intérieure et nécessaire pour traiter un local à climatiser. Les systèmes DRV simplifient l'installation de plusieurs unités intérieures sur une seule unité extérieure et sont caractérisés par une grande efficacité énergétique.

DSC - Dispositif de Sécurité Collectif

La sécurité des installations de VMC GAZ induit le fait que les chaudières à gaz raccordées à la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) doivent s'arrêter immédiatement de fonctionner en cas d'arrêt de l'extracteur. La mise en place du DSC est obligatoire pour toutes les installations de VMC Gaz postérieures au 31 juillet 1989 (arrêté du 30 mai 1989). Les installations antérieures à cette date doivent être soumises à un test vérifiant l'arrêt des chaudières en cas d'arrêt de l'extracteur. Si le test est négatif, il faut obligatoirement équiper la VMC Gaz d'un DSC. Le dispositif de sécurité collective vient en complément de la sécurité individuelle (intégrée à la chaudière, évitant le risque individuel de refoulement des produits de combustion dans le local). Le DSC comprend les éléments suivants :

  • Un détecteur de défaut d'extraction
  • Un système de transmission d'ordre
  • Un organe assurant la mise à l'arrêt de chaque chaudière
  • Un dispositif de signalisation de cet arrêt

DTU - Document Technique Unifié

Le Document Technique Unifié est un document applicable aux marchés de travaux de bâtiment en France. Il est établi par la « Commission Générale de Normalisation du Bâtiment / DTU »

Ductile

Qui peut être étiré sans se séparer comme l'or ou le fer.

Eau adoucie

Une eau adoucie est une eau avec moins de calcium Ca et de magnésium Mg. L'eau adoucie est obtenue par procédés chimiques aux phosphates et part échangeurs d'ions. L'adoucisseur est un équipement avec filtre doseur et pompe qui injecte dans l'eau du phosphate ou poly-phosphate qui va former avec les ions CA et Mg des précipités non incrustants. Le procédé par échange d'ions s'effectue par des échangeurs de cations et d'anions avec des résines adaptées. En fonction du type d'installation sanitaire et de la dureté de l'eau un traitement d'eau par adoucisseur pourra être nécessaire si l'on ne veut pas voir une incrustation de tartre colmater voire boucher à la longue les canalisations. Dans une installation de chauffage ou de climatisation également, il y a des remplissages d'eau au démarrage de l'installation, suite aux différentes modifications et aux fuites d'eau. L'eau neuve de remplissage doit également être traitée contre le tartre et la corrosion. Les produits de traitement sont du type « inhibiteur de corrosion » et sont introduits à chaque remplissage. On trouvera également des adoucisseurs pour le matériel de cuisine comme les fours mixte à vapeur qui nécessitent une eau avec une dureté mini de TH de 7 (Titre Hydrotimétrique).

Eau glacée

L'eau glacée est l'eau utilisée pour la climatisation distribuant de l'eau vers les émetteurs dits à eau glacée. C'est une eau qui est générée par un groupe frigorifique dit à eau glacée et qui diffuse le froid via des émetteurs type ventilo-convecteurs, cassettes, gainables, …, principalement des émetteurs dynamiques (avec ventilateur).

Eau glycolée

L'eau glycolée est une eau normale de réseau à laquelle on a ajouté un % de glycol, par exemple 20% afin que cette eau ne puisse geler, même si elle est stagnante, lorsqu'elle circule dans un réseau de chauffage passant par l'extérieur.

Eaux ménagères

Eaux provenant des salle de bains, cuisines, lavabo.

Ebrasement

Biais donné à l'épaisseur d'un mur, à l'endroit d'une baie, pour faciliter l'ouverture des vantaux ou donner plus de lumière.

Echangeur

Dans le cadre du génie climatique un échangeur est lié à un échange de chaleur. Un échangeur de chaleur est un équipement assurant le transfert de calories d'un fluide A vers un fluide B. Les deux fluides pouvant être de l'eau, exemple échangeur pour eau chaude sanitaire (fluide A = eau de chaudière et B = eau chaude sanitaire). L'échangeur peut travailler avec deux fluides tels que l'air. Exemple un échangeur de ventilation double-flux avec récupérateur. L'air extrait cède ses calories à l'air rentrant. Dans tous les cas, les deux fluides échangent leur chaleur mais ne se mélangent pas. L'échangeur est constitué de plaques ou est de type tubulaire. Nous allons retrouver un certain nombre d'échangeurs de chaleur dans le secteur du Vecteur Eau : échangeur de chaudière, échangeur production d'eau chaude sanitaire, échangeur sur pompe à chaleur, échangeur géothermique, échangeur frigorifique,… Dans le cadre du vecteur air également les échangeurs de chaleur sont nombreux. Échangeur sur air extrait, échangeur survienne si double flux, échangeur évaporateur d'une pompe à chaleur, échangeur condenseur d'un groupe frigorifique,… L'échangeur de chaleur est constitué de matériaux et ont une conductivité thermique importante. La construction est également définie en fonction du fluide et de son éventuelle agressivité (échangeur de chaleur inox, échangeur de chaleur en titane envoyé par exemple pour le chauffage d'eau de piscine avec traitement d'eau au sel).

Echangeur thermique

L'échangeur thermique ou échangeur de chaleur transfère la chaleur que lui transmet le fluide caloporteur au réservoir d'eau sanitaire.

une équipe

aucune sous-traitance
nos propres techniciens

entreprise rge

des compétences

expert multi-énergies reconnu
réalisation dans les règles de l'art

des économies

les plus grandes marques
fournies/posées au meilleur prix

des garanties

qualifications RGE officielles
assurances RC / Décennale

des délais courts

durée d'intervention garantis
Chaudière installée en 1 journée !

un SAV Dédié

maintenance/entretien assurés
extension de garantie à 4 ans

Avec elyotherm, économisez l'énergie, pas la Qualité !
quote left 05-12-2014
Très bonne qualité d'intervention. Tout est conforme.
[ avis laissé par OLLIVIER le 05-12-2014 | Installation Saunier ISOTWIN V25 ]
quote right 05-12-2014

quote left 15-04-2016
De bons conseils et une réalisation rapide et soignée.
[ avis laissé par MORIN Jean le 15-04-2016 | Chauffe-eau thermodynamique Viessmann Vitocal 060-A ]
quote right 15-04-2016

quote left 14-01-2011
J'ai été grandement satisfaite de vos services et que la qualité du chauffage est désormais excellente
[ avis laissé par Marie-Hélène DECULTIEUX le 14-01-2011 | Désembouage hydrodynamique ]
quote right 14-01-2011

quote left 23-11-2015
Bon contact, très satisfait !
[ avis laissé par Gérard BORONAD le 23-11-2015 | Chaudière fioul VIESSMANN VITOLADENS 300-C ]
quote right 23-11-2015

quote left 05-11-2014
Excellente prestation : heure d'arrivée respectée, nettoyage après travaux ...
[ avis laissé par Serge B. le 05-11-2014 | Installation chaudière Saunier Duval IsoMax Condens F30 ]
quote right 05-11-2014

quote left 14-02-2012
J'apprécie votre respect des délais de livraison de votre devis, la bonne qualité et la bonne réactivité de vos interventions.
[ avis laissé par Arnaud LARROQUE le 14-02-2012 | Installation chaudière bois Okofen ]
quote right 14-02-2012

quote left 02-06-2015
Très bien, rien à reprocher !
[ avis laissé par G.SOUCHIER le 02-06-2015 | Pose radiateurs ACOVA et thermostat GOOGLE NEST ]
quote right 02-06-2015

quote left 04-12-2013
Techniciens à l'heure pour l'intervention. Travail propre et soigné. Attentifs à nos attentes et nos questions. Trés satisfait de cette intervention.
[ avis laissé par Courtin Thierry le 04-12-2013 | Installation SAUNIER DUVAL Isotwin ]
quote right 04-12-2013

quote left 03-09-2013
Votre blog est certainement ce que j'ai lu de plus complet sur le net. C'est juste...wow !
[ avis laissé par Stéphane le 03-09-2013 | Conseils ]
quote right 03-09-2013

quote left 20-12-2014
Bon travail, sérieux.
[ avis laissé par Pierre Bernard le 20-12-2014 | Installation wiessmann vitodens 222F 26kW ]
quote right 20-12-2014

 
la société
Artisan plombier chauffagiste, ELYOTHERM, expert RGE « toutes énergies », intervient sur Lyon, sa région et ses départements limitrophes.
 
notre adresse
  • ELYOTHERM SAS
  • 10 chemin de Crépieux
  • 69300 CALUIRE ET CUIRE
 
restez connectés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

 
contactez-nous
TOP